• Le fonds

Eugène Raguin(Paris, 13 juin 1900 - Paris, 10 novembre 2001)
Professeur de géologie appliquée à l’École nationale supérieure des mines de Paris (1935-1971)
Directeur du Service de la Carte géologique de France (1940-1953)
Prix Gosselet, 1951
Prix Gaudry, 1975

Président en 1939

À sa sortie de Polytechnique (promotion 1918), Eugène Raguin opta pour le Corps des mines. Nommé ingénieur des mines en 1924, il étudia les terrains cristallins du Centre de la France dans une Contribution à l’étude de la tectonique dans la région ouest du Massif central français (1927) et leva plusieurs cartes géologiques des Alpes de Savoie : Haute-Tarentaise et Haute-Maurienne (1930).

Ayant été chargé d’enseigner la géologie à l’École nationale supérieure des ponts et chaussées, il en profita pour rédiger un ouvrage de Géologie appliquée (1934).

Eugène Raguin succéda l’année suivante à Louis de Launay dans la chaire de géologie appliquée de l’École nationale supérieure des mines de Paris, fut promu ingénieur en chef en 1938 et publia en 1940 une Géologie des gîtes minéraux, qui fut rééditée en 1961.

Ses recherches sur le granite, couronnées par la publication en 1946 de sa Géologie du granite, qui fut deux fois rééditée (en 1957 et 1976) et lui valut une renommée planétaire. Nommé ingénieur général en 1954, il fit enfin paraître une Pétrographie des roches plutoniques dans leur cadre géologique (1970).

Eugène Raguin a en outre marqué son empreinte en créant à l’École des mines un enseignement spécialisé de 4e année au cours duquel il forma de nombreux spécialistes à la géologie de terrain et au travail de laboratoire.

 J. GAUDANT