Previous Frame Next Frame
  • Node
  • Node
  • Node
  • Node
  • Node

Auteurs : Thierry Juteau, Philippe Nonnotte, ...
Editeurs : Bull. Soc. Géologique et Minéralogique de Bretagne
Nombres de page : 67
Prix public : * €
Date de parution : 2007


Le volcanisme sous-marin d’âge ordovicien supérieur de la presqu’île de Crozon (Finistère). Étude des processus de bréchification.

La presqu’île de Crozon est bien connue pour sa série sédimentaire allant du Briovérien au Dévonien supérieur qui constitue un patrimoine géologique exceptionnel affleurant largement sur le littoral. Sur le plan tectonique, on distingue deux unités : Crozon nord et Crozon sud, séparées par un couloir tectonique encadré de deux chevauchements majeurs et auquel sont associées des volcanites ordoviciennes et des roches filoniennes qui font l’objet du présent document.

Plusieurs ensembles d’affleurements sont ainsi distingués qui sont autant de jalons de découverte géologique de deux grands types de roches : dolérites et diabases d’une part, brèches et coulées de laves en coussin, d’autre part.
¨ Façade ouest de la presqu’île de Crozon avec les intrusions basiques des Pointes Kerdreux et Kerdra et du nord de la plage de Lostmarc’h, et brèches et coulées de laves en coussin de la Pointe de Lostmarc’h.
¨ Îlot de l’Aber et Pointe de Raguenez : sills de diabases vers l’Aber, tufs et brèches à Raguenez, laves en coussin de la carrière de Rosan.
¨ Région de Trégarvan et anse de Garvan : dolérites et diabases.

Après un rappel historique sur les travaux antérieurs, les conclusions traitent des mécanismes de mise en place et de la nature des roches impliquées, notamment de la diversité des brèches volcaniques. Il apparaît aujourd’hui que le volcanisme de Crozon est uniquement basaltique et non bimodal comme on le pensait antérieurement (existence de silicifications secondaires). Une bibliographie termine l’ouvrage. Celui-ci se situe bien dans la ligne des documents de découverte géologique en se calant sur des affleurements que tout le monde peut visiter et en permettant au visiteur d’accroître ses connaissances grâce aux développements proposés (textes, figures, photos, souvent en couleurs). Mais cet ouvrage est aussi un outil de connaissance régionale qui précise le contenu et les conditions de genèse de ce volcanisme ordovicien. Grâce à cette double orientation, ce numéro de la SGMB devrait intéresser un public diversifié : grand public, lycéens, étudiants du supérieur, enseignants.

Partenaires

  • GéolVal
  • Association des Sédimentologistes Français
  • Schlumberger
  • CFGI
  • Cap Terre
  • Musée de Minéralogie Mines Paristech
  • FFAMP
  • AFPG
  • SGN
  • SOFRECO
  • Lundin
  • GéoPlusEnvironnement
  • AGAP
  • Société Française de Minéralogie et de Cristallographie
  • COFRHIGEO
  • TOTAL
  • AFEQ CNF INQUA
  • ENGIE
  • AGBP
  • AGSO

Réunions à venir

Publications

  • Mémoire Hors Série
  • Géologie de la France
  • Géochronique
  • Bulletin de la SGF | Earth Sciences Bulletin
  • Géologues
  • Paléobiogéographie
  • Mémoire Nouvelle Série