Réunion exceptionnelle du Cofrhigéo

Imprimer
Réunion exceptionnelle du Cofrhigéo
Date : 12/02/2020
Date de fin : 12/02/2020
Heure : 14:00 à 17:30
Manifestation organisée par une association partenaire à la SGF
France

Chères et chers collègues,

Dear colleagues,

L’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) et le Comité français d’Histoire de la Géologie (Cofrhigéo) organisent un séminaire conjoint d’histoire de la géologie,

le mercredi 12 février 2020 à 14 heures

dans l’amphithéâtre de l’IPGP

au 1 rue Jussieu à Paris.

 

IPGP and Cofrhigéo organize a joint seminar on the history of geology,

on Wednesday, February 12, 2020, at 2 p.m.

in the IPGP amphitheater

at 1 rue Jussieu in Paris.

 

Le programme du séminaire sera le suivant :

The seminar program will be as follows:

-14h00-14h45: Conference by David R.M. PATTISON (University of Calgary, Canada): « New perspectives on a famous debate over the tectonic evolution of the Southwest Highlands of Scotland - Sir Edward Battersby Bailey vs. Professor Cecil Edgar Tilley ».

Two of the giants of early 20th century British geology - Sir Edward Battersby Bailey, a field geologist with of the Geological Survey of Great Britain, and Professor Cecil Edgar Tilley, a petrologist at the University of Cambridge - engaged in a famous debate over the metamorphism in the southwest Highlands of Scotland, with fundamental implications for the tectonic evolution of the region. Modern petrological and structural studies have led to a resolution of the debate.

 

- 14h45-15h30 : Conférence de Mme Silvia Fernanda de Mendonça FIGUEIROA (Universidade Estadual de Campinas, Brasil) : « Les sciences de la terre au Brésil (18e-20e siècles) ».

Le processus qui a conduit à l’enracinement des sciences de la Terre au Brésil est fort attaché à deux branches : d’un côté plutôt appliqué se trouvent les travaux d’exploitation des mines ; du côté plutôt philosophique, les activités d’histoire naturelle ont joué un rôle non négligeable. Les géosciences ont constitué l’un des piliers de l’institutionnalisation scientifique brésilienne depuis la fin du 18e siècle, dans un mouvement qui a établi des échanges avec la France, les pays germaniques et les États-Unis.

En espérant vivement que vous puissiez être des nôtres le 12 février, nous vous prions de croire, cher(e) collègue, en l'expression de nos sentiments dévoués.

 

G. Godard

Secrétaire du Cofrhigéo

(cofrhigeo@orange.fr)