• Séances, réunions, journées parrainées ou organisées par la SGF

    Séances, réunions, journées parrainées ou organisées par la SGF

Calendrier des évènements SGF

Séances, réunions, journées : le calendrier des manifestations scientifiques

La Société géologique de France organise et parraine chaque année des réunions scientifiques & techniques. Elle  annonce également les manifestations scientifiques organisés par ses associations partenaires, celles des institutions internationales auxquelles elle est liée, ainsi que les réunions des associations avec lesquelles elle a signé un protocole d'accord :

    Réunion/séance spécialisée de la SGF
    Parrainé par la SGF
    Organisée par une institution nationale ou internationale
    Organisée par une association partenaire à la SGF
    Manifestation où la SGF sera présente

 

Conférence sur l’exploration martienne / Paris

Conférence sur l’exploration martienne / Paris
Date : 15/01/2014
Date de fin : 15/01/2014
Heure : 14:00 à 16:00
Réunion/séance spécialisée de la SGF
Société géologique de France
Les réunions de la SGF
Conférence sur l’exploration martienne / Paris

Une conférence de la SGF se tiendra le mercredi 15 janvier 2014 de 14h à 16h au 77 rue Claude Bernard - Paris 5éme

Les interventions seront les suivantes :

  • Les missions vers Mars et le rover Curiosity, par Nicolas Mangold*,
  • Les roches martiennes : des météorites aux roches de Gale Crater, par Violaine Sautter**,
  • L'eau sur Mars et l'évolution climatique de la planète, par Nicolas Mangold*,

 

Résumé des interventions :

Mars est souvent présentée comme la cousine de la Terre. Actuellement, elle possède la particularité d’avoir une atmosphère, de l'eau sous forme de glace et des roches volcaniques à la surface mais à des températures glaciales ne permettant guère à l'eau de passer à l'état liquide. Un faisceau d'observations orbitales et in situ suggère pourtant un passé plus humide avec une atmosphère plus épaisse, des vallées fluviales, des minéraux argileux, un rapport deuterium/hydrogène très élevé. Ces observations questionnent la présence d'une vie primitive ou au moins d'un système favorable à son développement alors que la vie démarrait sur Terre.

La minéralogie des roches martiennes est accessible par les sondes orbitales, directement in situ et via les météorites martiennes. Ces dernières nous livrent un message ambigu vis-à-vis des informations de surface que les dernières données du rover Curiosity vont peut-être permettre d'élucider au sein d'une évolution géologique plus diversifiée qu'il n'apparaissait jusque-là.

Nous effectuerons un tour d'horizon des principaux résultats des sondes martiennes au cours de ces dix dernières années et nous finirons par les derniers résultats du rover Curiosity.

*Nicolas Mangold – Laboratoire de Planétologie et Géodynamique de l’Université de Nantes – UMR-CNRS 6112

**Violaine Sautter - Laboratoire de Minéralogie & Cosmochimie du Muséum - UMR-CNRS 7202 et Museum National d'Histoire Naturelle