• Le fonds

Jean François Deconinck est professeur classe exceptionnelle à l’Université de Bourgogne au laboratoire des Biogéosciences. Il est sédimentologue, spécialiste des minéraux argileux qu’il utilise notamment pour caractériser les climats à l’échelle des temps géologiques et par suite pour comprendre les grandes crises paléoenvironnementales qui ont ponctué l’histoire de notre planète. Jean-François Deconinck s’intéresse aujourd’hui aux périodes primordiales du globe, le Précambrien.

Jean-François Deconinck est étudiant à Lille, sous la direction d’Henri Chamley, et est recruté en 1987 à Lille. Après quelques années à l’Université de Rouen, il rejoindra l’Université de Bourgogne.

Il est auteur de plus de 80 publications de rang international et auteur d’ouvrages à l’adresse des étudiants et des enseignants. Il a dirigé une douzaine de doctorants. Certains d’entre eux sont devenus universitaires.

Jean-François Deconinck s’est largement investi au point de vue collectif et administratif aussi bien pour l’enseignement que  pour la recherche notamment au sein de son unité de formation, de son laboratoire et de son équipe, ainsi qu’au niveau national avec de lourdes charges au sein du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, de l’AERES et du CNU. Dans le cadre de ces fonctions, il est très apprécié pour la pertinence de ses avis, la justesse de ses interventions et de ses jugements. Il s’est également investi dans les sociétés savantes et professionnelles, dans la société Géologique de Nord au début de sa carrière, le CNFG, puis plus récemment au sein de l’Association des Sédimentologistes Français dont il fût le Secrétaire et  dont il vient  de terminer un long mandat de Président. Il a également dirigé le comité d’organisation de la RST à Dijon en 2006 puis celui du congrès de l’ASF, toujours à Dijon en 2011. Les deux manifestations ont été d’une très belle facture. Il a également organisé des journées thématiques pour la SGF, l’AFK et le GFC.