Des reliefs plissés marqués par la râpe des glaciers

Les montagnes, au front des Alpes, ont été plissées quand la chaîne s'est élevée et les vallées portent les traces de la râpe qu'a ont représenté l'écoulement des glaciers quaternaires.

Après Sisteron, la vallée de Laragne est entaillée dans des sédiments noirs, très tendres, "les Terre Noires" (du Jurassique supérieur) ; les reliefs sont donc très arrondis. La vallée elle- même est marquée par les dernières glaciations (surtout celle du Riss, plus que pour le Würm)

Serres : La ville doit son nom à sa position à l'extrémité du crête rocheuse - un « serre » (serra en italien et sierra en espagnol, …). Elle se trouve à l'aval d'une cluse franchie par le Buëch.

22

Serres et la crête qui lui donne son nom. © Lion59 / cc-by-sa- 3.0

Après le sprint de Veynes on monte dans le Massif du Dévoluy, par le col du Festre (de 850 à 1450 m). Le plus haut sommet est sur la gauche : 1758 il s'agit du Grand Ferran.

23

Vue du massif du Dévoluy (le N est vers la droite)

 

Le Cœur du Dévoluy est une vaste cuvette topographique et tectonique (synclinal) dont la partie base est occupée par des sédiments du tertiaire (d'env. 40 millions d'années) et des restes de moraines (juste à l'Est de Superdévoluy.

24

Le Dévoluy est un massif calcaire, typique des Préalpes, très modelé par l'érosion glaciaire. Il est constitué de roches calcaires du Crétacé supérieur avec de reliefs karstiques typiques (lapiaz, dolines …)

Dans les environs du petit lac du Sautet (après Les Chaneaux, Les Payas) il est possible d'évoquer les glissements de terrains dus aux dépôts glaciaires, peu stables, qui reposent sur des calcaires. Lors de périodes de pluies abondantes, il peut y avoir des grands éboulements. On en connait un à 2 km au nord du lac à La Salle-en-Beaumont en janvier 1994.

Du Lac du Sautet on redescend vers le sud dans la vallée du Drac dans le Champsaur.

La vallée du Champsaur où coule le Drac, est d'origine glaciaire. Le glacier était dans le sillon du contact entre les Préalpes calcaires (le Dévoluy, à l'ouest) et le massif cristallin (le Pelvoux), où il a formé une vallée en U.

25

La vallée du Drac et ses verrous glaciaires

Le glacier disparu, le Drac a recreusé ce fond glaciaire, et y a formé une vallée étroite au profil accusé (« en V »), laissant sur les flancs les restes du lit glaciaire, qui sont aujourd'hui des hautes plaines perchées au-dessus de la rivière, par exemple à Poligny.

26

 

La roche est constituée de grès du Tertiaire, les "grès du Champsaur" qui reposent sur le socle du Massif du Pelvoux, lequel correspond aux sommets sur la gauche de la route. A partir de Saint Bonnet en Champsaur le circuit emprunte la Vallée du Drac-Noir constituée de sédiments détritiques peu résistants (argiles, grès sableux … ), premiers témoins de l'érosion des Alpes en cours de surrection donnant une vallée aux formes molles (mais avec quelques cols répertoriés : Aulagnier, St-Léger-les-Mélèzes puis le clou : Orcières-Merlette - place à la course.