• Le fonds

Comment vulgariser les sciences de la Terre

Cette année, c'est à Nantes, à l'occasion de la R.S.T. (Réunion des sciences de la Terre) que se sont déroulées les rencontres de la section Géole. Invités par le président de la R.S.T., nos amis de Géole ont réfléchi sur les collaborations entre chercheurs et médiateurs. Vulgariser les sciences de la Terre n'est pas chose aisée, en effet, entre rigueur scientifique, pédagogie, et facilité de compréhension pour le public, il y a parfois conflit d'intérêts ! Mais ces difficultés sont loin d'arrêter nos médiateurs ! Au contraire c'est stimulant !

Qui dit réunion de géologues, dit terrain… alors au programme : péridotite, éclogite, orthogneiss… Les alentours de Nantes n'ont plus de secrets (enfin presque…) Sans parler de l'hypothétique et légendaire volcan de la butte de la Roche…. Que d'émotions !

Qui fait quoi ? C'est le Musée d'Histoire Naturelle de Nantes par Pierre Watelet, que les membres de Géole ont été merveilleusement accueillis : café, biscuits et mais surtout et non des moindres, des séances de discussions et de partage d'expériences fortes intéressantes, comme l'important développement du Muséum de Toulouse.

Expositions, jeux de rôle River med, créations de maisons de la Géologie ou d'outils pédagogiques, la variété des activités est prodigieuse. Que d'imagination pour nos médiateursgéologues ! Pour exemple, on nous proposa ensuite une séance de travail à l'intérieur même du musée, basée sur un projet : comment rendre la collection minéralogique du Muséum de Nantes vivante pour le grand public ?

Piqués de curiosité, les oursins nous ont tous émerveillé. Quelle belle mise en scène : jeu de lumières, photos inattendues et aquarium…

Et ce n'est pas fini ! Le travail des animateurs du musée nous est présenté. Objectif : initier les enfants à la paléontologie. Embauchés comme stagiaires-paléontologues, ils parcourent les temps géologiques au travers de fouilles et de reconstitution de paysages. Les paléontologues n'ont qu'à bien se tenir, la nouvelle génération arrive !

Programme riche et bien minuté, rencontres sympathiques et accueil chaleureux : nous disons tous vivement l'année prochaine… à Sisteron !

Emeline MOITY

pdf Du Vent dans les idées 2.9 - Novembre 2002