360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

  • Souvenirs d’Ami Boué

paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard, Paypal, chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées généralement sous 48 heures à réception du règlement. Vous pouvez aussi commander en téléchargeant le bon de commande ici :  pdf (199 KB) pdf Bon de commande SGF (199 KB)

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

Carte géologique du Finistère Nord (1844)

Réf : FOREX_9_FINISTERE

PDFImprimerE-mail
Dimension : 150x93 cm

Livraison en France seulement
9_Finistere
Prix ​​de vente90,00 €
Remise
Prix / Kg:
9_Finistere
Capture d’écran 2020-11-10 à 11.16.25
Capture d’écran 2020-11-10 à 11.13.037
Description du produit

 

Attention, livraison seulement pour la France - Pour l'étranger, nous contacter par email à boutique@geosoc.fr

Cette impression est réalisée sur du Forex (PVC expansé), support rigide léger de 3mm d'épaisseur, permettant une excellente qualité d'impression. Système de fixation non fourni. S'accroche facilement avec des languettes 3M sans abîmer vos murs.

Il s'agit de la reproduction de l'exemplaire de la SGF comprenant parfois la dédicace et la signature de l'auteur.

Les délais de livraison pour ce produit sont de 10 à 15 jours maximum à réception de la confirmation de la commande. Elle vous sera livrée par transporteur : Chronopost, DPD ou DHL.

 ligne expo1

 

Carte géologique du Finistère (feuille Nord)

1/86 400

  • Michel-Eugène Lefébure de Fourcy (1812-1889), Ingénieur des mines (inspecteur général 2e classe, 1869), inspecteur général des carrières de Paris et de la Seine, membre de la SGF (1837-1846)
  • Paris, Imprimerie de Kaeppelin, 1844
  • 1 carte pliée entoilée en deux feuilles, sur le fond de la carte de Cassini*, mise en aquarelle en pleine couleur au pinceau ou en hachure à la plume, 160 x174 cm
  • Cote 2 SGF

 

En 1835, Legrand, conseiller d'état et directeur général des Ponts-et-Chaussées et des Mines écrivit aux préfets pour qu'ils fassent lever une carte géologique de leur département et confient cette mission à un ingénieur des mines. Le Conseil général du Finistère vota aussitôt en ce sens et le travail fut confié à Fourcy. Il s'appuya sur les travaux antérieurs de Puillon Boblaye, Bourassin et Rivière et sur la carte géologique générale de France de Dufrénoy et Elie de Beaumont alors en cours de réalisation.

Notice accompagnant la carte géologique du Finistère :

« Conformément à sa circulaire du 30 août 1835, M. le Directeur Général des Ponts-et-Chaussées et des Mines, me remit, avant mon départ, un fragment de la carte géologique de la France, représentant le département que j’avais mission d’explorer […] Le fragment de carte géologique qui me fut remis n’était, comme on l’a vu, qu’un canevas à remplir ; il fallait et y rectifier les erreurs de limites que l’étendue de la tâche confiée aux auteurs de la carte de France ne leur avait point permis d’éviter, et y introduire les subdivisions de terrains, les pentes et directions de couches, les accidents de structure, les gisements de substances utiles, en un mot, toutes les indications  de détail qui n’avaient pu figurer sur la carte de France, soit à cause des lacunes qu’offraient les tournées employées aux explorations, soit même par suite des faibles dimensions de l’échelle qui a été adoptée pour cette carte. »

« J’ai consacré à la reconnaissance géologique du Finistère toute la campagne de 1836, et une partie de campagne de 1837. Il résulte d’un relevé fait jour par jour sur mes notes de voyage, que j’ai parcouru dans ce département, à pied, le marteau à la main, 3200 kilomètres ou 800 lieues de poste. J’ai donc le droit de penser dans les limites de temps et de dépense* assignées à l’exécution des cartes géologiques départementales, nul département n’aura été plus consciencieusement exploré que celui du Finistère. »

* La carte géologique du Finistère n’a guère coûté plus de 4500 fr., indemnités de tournées et frais de publication réunis. Elle a été tirée à 240 exemplaires. Le dessin, le tirage et le coloriage de la carte figurent à eux seuls pour 2000 fr. dans la somme de 4500 fr. La modicité du crédit dans lequel j’ai dû me tenir justifie assez la concision du texte explicatif. »

Fourcy a également réalisé les cartes géologiques des départements des Côtes-du-Nord (1844), du Morbihan (1848) et du Loiret (1859).

Il est intéressant de noter qu’il utilise la carte de Cassini comme fond topographique.

*La Carte de France dite « Carte de Cassini » doit son nom à une lignée d’astronomes et de géographes d’origine italienne qui s’installent en France dans le dernier tiers du XVIIe siècle. Lancée sous les auspices de l’Académie des Sciences en 1747, elle résulte du travail de nombreux savants et ingénieurs qui, pendant un siècle et demi, mettent au point de nouvelles méthodes de relevés.

Pour en savoir plus : http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/7_cassini.htm

 

facebook SGF  twitter SGF  youtube SGF  linkedin SGF  instagram SGF