360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

  • Souvenirs d’Ami Boué

paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard, Paypal, chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées généralement sous 48 heures à réception du règlement. Vous pouvez aussi commander en téléchargeant le bon de commande ici :  pdf (199 KB) pdf Bon de commande SGF (199 KB)

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

Carte géologique du canton de Tarare (1875)

Réf : FOREX_18_TARARE

PDFImprimerE-mail
Dimension : 68x87 cm

Livraison en France seulement
18_Tarare
Prix ​​de vente70,00 €
Remise
Prix / Kg:
18_Tarare
Capture d’écran 2020-11-11 à 15.30.47
Capture d’écran 2020-11-11 à 15.31.02
Description du produit

 

Attention, livraison seulement pour la France - Pour l'étranger, nous contacter par email à boutique@geosoc.fr

Cette impression est réalisée sur du Forex (PVC expansé), support rigide léger de 3mm d'épaisseur, permettant une excellente qualité d'impression. Système de fixation non fourni. S'accroche facilement avec des languettes 3M sans abîmer vos murs.

Il s'agit de la reproduction de l'exemplaire de la SGF comprenant parfois la dédicace et la signature de l'auteur.

Les délais de livraison pour ce produit sont de 10 à 15 jours maximum à réception de la confirmation de la commande. Elle vous sera livrée par transporteur : Chronopost, DPD ou DHL.

 ligne expo1

 

 

Carte géologique du département du Rhône, canton de Tarare

1/40 000

  • Théophile Ebray (1823-1879), ingénieur civil, attaché au chemin de fer d’Orléans, membre de la Société géologique de France à partir de 1854, présenté par Alcide d’Orbigny et Albert Gaudry, membre de la Société des ingénieurs civils, et de la Société vaudoise d’Histoire naturelle, membre fondateur de l’Académie de Lyon, de la  Société d'agriculture, d'histoire naturelle et arts utiles et de la Société des sciences industrielles de la même ville, de la société des sciences naturelles de l'Yonne, de la Société linnéenne de Normandie…
  • 1875 (année à laquelle Ébray présente sa carte à la SGF)
  • 1 carte à plat, technique, fond topographique d’Eugène Rembielinski (graveur et cartographe), chromolithographie (?), 93 x 70 cm
  • Société Géologique de France, C 305

Né à Bâle, Charles-Henri-Théophile Ébray étudie à l’Ecole centrale de Paris avant d’être attaché à la Compagnie de chemin de fer d’Orléans. En 1856, la Compagnie de Paris à Lyon et à la Méditerranée le nomme chef de section pour la construction d’une partie de la ligne du Bourbonnais, des Loges à la Charité. En, 1862, toujours pour la Compagnie du chemin de fer de Paris à la Méditerranée, il est directeur du percement de la montagne des Sauvages, sur la ligne de Lyon à Roanne par Tarare.

Il prévoit d’établir la carte géologique du département du Rhône, qui avait été successivement entreprise et délaissée par J. Fournet et Victor Thiollière, sur une grande échelle en se servant des cartes cantonales au 40,000e. Il pense même à faire des cartes à la fois agronomiques et géologiques en mettant en couleur les feuilles cadastrales d’assemblage de chaque commune. Ébray contacte Albert Falsan pour joindre leurs travaux et dresser l’ensemble de la carte géologique du département du Rhône.

Il achève successivement les feuilles d’Anse, de Villefranche, de Belleville, de Tarare, mais ne peut terminer celles de l’Arbresle et du Bois-d’Oingt, qui étaient pourtant très avancées. Celle de Beaujeu fut à peine ébauchée. Falsan, occupé par sa monographie géologique du Mont-d’or lyonnais ne peut publier avec lui qu’une légende générale pour représenter les terrains sédimentaires et éruptifs du département.

D’après Falsan, Ebray « voulait grouper en une grande association tous les géologues, tous les amis des sciences naturelles, sans distinction d'école et de parti. Le but était de faire une carte géologique de France, à l'exécution de laquelle le plus de personnes seraient conviées et pourraient agir directement par leurs travaux, ou indirectement par des subventions pécuniaires. Il trouvait que l'ancien service, chargé par l'État d'entreprendre ce grand travail, sous la direction d'Élie de Beaumont, avait des bases trop restreintes, et que le nombre du personnel n'était pas en proportion avec la grandeur du projet. »

Il est aussi connu pour ses études géologiques et paléontologiques sur le département de la Nièvre, publiées de 1858 à 1872.

 

 

facebook SGF  twitter SGF  youtube SGF  linkedin SGF  instagram SGF