360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

  • Souvenirs d’Ami Boué

paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard, Paypal, chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées généralement sous 48 heures à réception du règlement. Vous pouvez aussi commander en téléchargeant le bon de commande ici :  pdf (199 KB) pdf Bon de commande SGF (199 KB)

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

Carte géologique de la Charente (1858)

Réf : FOREX_4_CHARENTE

PDFImprimerE-mail
Dimension : 61x47 cm

Livraison en France seulement
4_Charente
Prix ​​de vente40,00 €
Remise
Prix / Kg:
4_Charente
carte 4 bureau
carte 4 salon
Description du produit

 

Attention, livraison seulement pour la France - Pour l'étranger, nous contacter par email à boutique@geosoc.fr

Cette impression est réalisée sur du Forex (PVC expansé), support rigide léger de 3mm d'épaisseur, permettant une excellente qualité d'impression. Système de fixation non fourni. S'accroche facilement avec des languettes 3M sans abîmer vos murs.

Il s'agit de la reproduction de l'exemplaire de la SGF comprenant parfois la dédicace et la signature de l'auteur.

Les délais de livraison pour ce produit sont de 10 à 15 jours maximum à réception de la confirmation de la commande. Elle vous sera livrée par transporteur : Chronopost, DPD ou DHL.

 ligne expo1

 

Carte géologique du département de la Charente

1/250 000

  • Henri Coquand (1813-1881), géologue, paléontologue, fondateur en 1838 du Muséum d'histoire naturelle d'Aix-en-Provence, sa ville natale, puis professeur de géologie et de minéralogie aux universités de Besançon, de Poitiers puis de Marseille. Il est l'inventeur (1857) des étages Coniacien, Santonien et Campanien. Membre de la SGF dès 1836, il est présenté par MM. Rivière et Ch. d’Orbigny. Il préside plusieurs Réunions extraordinaires de la Société, (Aix en 1842, Angoulême en 1857, Marseille en 1864) dont il restera un membre toute sa vie.
  • Paris, 1858
  • 1 carte pliée entoilée, 1 feuille colombier, chromolithographie ,  sur le fond de la carte d'État-Major.
  • Cote 65 SGF

 

Pour en savoir plus :

C. Moreau et J. Gaudant : L'exploration géologique des Charentes (partie septentrionale du Bassin aquitain), Travaux du COFRHIGEO, T. XXIX, 2015 - http://annales.org/archives/cofrhigeo/moreau-gaudant-charentes.html

Le conseil général de la Charente retient dès 1848, Henri Coquand (1813-1881) pour réaliser ce travail. Chaque année, ce professeur de géologie de l'université de Besançon vient passer trois mois en Charente pour ses travaux de terrain. Il utilise les travaux de ses prédécesseurs, les critiquant et les complétant, comme ceux de William Manès sur la partie nord est du département. Il précise les études de d'Archiac sur le Purbeckien, confirme ses caractéristiques géologiques avec la présence de gypse et d'une faune d'eau douce. Puis, après avoir réaffirmé le caractère transgressif de la craie, Coquand constate l'absence de la « craie inférieure » et en contrepartie une magnifique série de la « craie supérieure ». En effet, celle-ci commence par des grès verts identifiés par Alcide d'Orbigny comme le Cénomanien, puis se poursuit par une succession de formations avec des contenus faunistiques significatifs qui lui permettent d'envisager de nouveaux étages qu'il va appeler le Coniacien en référence à la ville de Cognac et ses alentours, le Santonien pour la région de Saintes, le Campanien pour le « pays de la champagne » charentaise, dont le plus bel affleurement se trouve à Aubeterre-sur-Dronne, et enfin le Dordonien pour le département de la Dordogne. Seuls trois de ces étages restent dans la convention internationale : Le Coniacien, le Santonien et le Campanien. Quant au Dordonien, il sera remplacé par le Maastrichtien car il s'agissait plus d'un faciès particulier qu'un type général.

En 1858, il publie sa carte accompagnée d'une Description physique, géologique, paléontologique et minéralogique de la Charente, véritable mémoire de thèse de 962 pages. Ce travail reste encore une référence sur la géologie de ce département.

Mention spéciale : Porte l'étiquette : « Exposition Universelle 1855, Médaille de 1ère classe – Gravure sur Pierre et sur Cuivre, Lithographie, Avril Frères, Graveurs de la Préfecture de la Seine. Nouveau procédé d'exécution de planches pour l'impression en couleurs fournissant toutes les couleurs par 3 tirages, breveté S. G. D. G. »

facebook SGF  twitter SGF  youtube SGF  linkedin SGF  instagram SGF