360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

facebooklinkedintwitter youtube
  • Souvenirs d’Ami Boué

paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard, Paypal, chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées généralement sous 48 heures à réception du règlement.

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

Gestion et valorisation des eaux souterraines - Format PDF

Réf : GEOL211PDF

PDFImprimerE-mail
Décembre 2021 / 96 pages
GEOL211_couv650PDF
Prix ​​de vente17,00 €
Remise
Prix / Kg:

Téléchargement possible immédiatement après paiement pendant 10 jours.

Nombre de téléchargement possible : 2

Description du produit

 

Sommaire de ce numéro

  Editorial  

  Actualité 

L'eau

  • Webinaire Water4allSDGs, organisé par le Partenariat Français pour l’Eau le 21 septembre 2021 -  François Leparmentier
  • Journée scientifique « Quelles transitions pour l’Eau face au changement climatique ? » 5 octobre 2021 à Toulouse - Pierre Marchet, Isabelle Fournier et Catherine Thouin
  • Deuxième webinaire d’introduction de la conférence internationale « Groundwater, key to the sustainable development goals » le 25 novembre 2021
  • Programme d’investissements d’avenir et plan France Relance : Projet OneWater - Eau bien commun
  • Le projet européen MISSOURI
  • Eaux-SCARS, un projet de recherche pour l’étude des réservoirs d’eau souterraine du nord-est du Bassin aquitain
  • Les eaux souterraines, clé des objectifs de développement durable

 

L'énergie

  • Publication de l’AFPG : la géothermie en France ; étude de filière 2021
  • Le réseau de géothermie Gényo : une exploitation innovante du Trias
  • Contributions de l’Académie des sciences sur l’énergie électronucléaire
  • L’étude prospective de RTE : Futurs énergétiques 2050 -  François Leparmentier

 

Les ressources minérales

  • « The Supply of Critical Raw Materials in Europe for the Industries of the Future »
  • ADEME Recherche Janvier 2022 : Les métaux dans la transition énergétique
  • Prise en compte des ressources minérales secondaires dans l’élaboration des schémas régionaux des carrières : application à la Région Auvergne-Rhône-Alpes - Agathe Denot, Virginie Amant et Laurent Eisenlohr

Les schémas régionaux des carrières doivent intégrer la composante ressource minérale secondaire dans la planification. Il s’agit de diagnostiquer les gisements, les lieux de production, leurs usages et les évolutions prévisibles au regard des quantités et qualités. Les DREAL élaborent, en concertation avec les acteurs concernés, les schémas régionaux des carrières. En Auvergne-Rhône-Alpes, un groupe de travail dédié aux ressources minérales secondaires a été constitué pour recueillir et synthétiser les données et mettre en place un plan d’action pour favoriser leur utilisation

  •  Le site Mineralinfo fait peau neuve
  • Publication de vertigo. Une frontière virtuelle : l’exploitation des ressources minérales profondes dans le Pacifique

 

  Jeune entreprise  

  • Le forum start-up du congrès annuel de la SIM (Lille, le 20 octobre 2021)

 

  Décryptage  

  • La COP26 : Le réchauffement climatique est encore très loin d’être contenu à 1,5°C - François Leparmentier
  • La crise de l’eau : crise climatique et gestion inadéquate délibérée … 2022, année d’une meilleure visibilité des eaux souterraines - Michel Bakalowicz

 

  Recherche et vie professionnelle  

  • Modélisation géologique 3D du bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais et de son substratum dévonien-carbonifère inférieur : vers une meilleure définition des réservoirs géothermiques profonds (résumé de thèse) - Aurore Laurent
  • Enquête sur la profession d’hydrogéologue exerçant des missions de service public - Gaïa Lassaube

Cette enquête s’inscrit dans une thèse comparée France/Inde des activités des hydrogéologues exerçant des missions de service public dans un contexte de reconfiguration admi- nistrative et de tensions sur les ressources. Elle consiste en un QCM de 25 questions (plus une section libre), dont la rédaction fait suite à une première séquence d’entretiens longs avec des professionnels. Le questionnaire visait à appréhender les multiples transformations afférentes dans les activités des hydrogéologues : formations, activités, apparition de nouveaux outils et instruments de mesure, mais aussi sens que les individus donnent à leur métier, à ses obstacles et aux défis futurs. Nous revenons ici sur certains des résultats obtenus.

 

  Dossier  : Gestion et valorisation des eaux souterraines  

LA GESTION DE LA RESSOURCE EN EAU

  • Développement d’outils numériques régionaux dédiés à la compréhension du fonctionnement des aquifères profonds du sud du Bassin aquitain et à l’amélioration de la gestion de la ressource en eau - Olivier  Douez, Jean-Charles Manceau, Sandrine Grataloup, Laurent André, Eric Lasseur, Arnaud Wuilleumier

Les ressources en eaux souterraines profondes sont stratégiques pour les territoires du sud du Bassin aquitain. Dans ce secteur géographique géologiquement complexe, de nombreux questionnements se posent sur le fonctionnement de ces aquifères et des réponses doivent être apportées pour une future gestion opérationnelle de ces ressources. C’est dans ce cadre qu’est né GAIA, programme de recherche visant à mieux comprendre le fonctionnement de ces aquifères profonds.

  • Prospective participative et retours d’expérience : apports de la concertation à la gestion durable des nappes profondes du bassin de l’Adour Mélanie Erostate, Marie Bareille, Noémie Neverre et Jean-Daniel Rinaudo

Les nappes profondes du bassin de l’Adour constituent des ressources en eau essentielles, restant à ce jour dépourvues d’une stratégie de gestion permettant de garantir leur durabilité et celle des usages associés. Entre prospective participative et retours d’expérience, tout l’enjeu est de fournir aux acteurs locaux des éléments d’aide à la décision vers le choix d’un outil de gestion pertinent répondant aux possibilités d’exploitation limitées de ces ressources.

 

LE STOCKAGE EN EAU SOUTERRAINE

  • De l’impact des stockages souterrains sur les eaux souterraines. Cas particulier du stockage souterrain en cavité minée non revêtueFrançois Cabon, Blanca van Hasselt et Jean-Luc Bodin

Même si le stockage souterrain présente de nombreux avantages sur le plan de la sécurité et de l’environnement, il génère, comme toute activité anthropique, des effets sur le milieu naturel. Cet article présente brièvement l’impact de ces ouvrages de stockage sur les eaux souterraines avec un éclairage particulier sur le stockage souterrain en cavité minée non revêtue.

 

LA VALORISATION DES RESSOURCES MINÉRALES DES EAUX SOUTERRAINES

  • Avancées dans l’application de l’ISR en milieu fracturé : l’exemple du cuivre  - Valentin Calani, Sébastien Hocquet et Denis Virlogeux

La méthode minière de récupération in situ (ISR) est une technologie aujourd’hui mature pour l’exploitation des gisements d’uranium à basse teneur encaissés dans des réservoirs peu consolidés. Les développements futurs de la technique rendront possible l’exploitation de gisements plus complexes, en réservoirs fracturés, comme en attestent les développements récents de projets ISR de gisements de cuivre encaissés dans des domaines géologiques complexes.

  • Optimisation de la récupération d’uranium à faible teneur par lixiviation in situ sur un gisement de type roll-front au Kazakhstan - Anthony Le Beux, Christian Polak et Thomas Oppeneau

Katco, une coentreprise entre les sociétés Orano Mining et KazAtomProm, exploite une mine au Kazakhstan, en utilisant la méthode de récupération in situ (ISR), pour extraire de l’uranium à faible teneur, à partir de réservoirs aquifères confinés sableux, situés entre 200 et 600 mètres de profondeur, abritant une minéralisation de type roll-front. La solution de lixiviation (acide sulfurique dilué dans ce cas) est injectée directement dans le gisement par des puits d’injection avant d’être récupérée, enrichie d’U, par des puits de production.

  • Lithium & metal recovery in saline aquifers for CO2 storage - Frank Despinois, Axel Porlan and Elza Dugamin

Water withdrawal in saline aquifers for CO2 storage projects is constrained by environmental regulations and negative economic impacts of water treatments. Therefore, current projects face pressure limitations which constrain their CO2 storage capacity. Targeting high metal content aquifers could solve such dilemma via their economic recovery; and it could enhance the CO2 storage resources of current and future CO2 storage projects in saline aquifers.
This study presents the method used to build machine learning-based models aiming to forecast and evaluate the lithium resources associated to the CO2 storage activity. An innovative tool was developed which combines a metal forecaster module and a stochastic calculation tool to assess the potential risked resources and associated economics for CO2 storage prospects at the Exploration stage. Such approach should help in the future the identification of new saline aquifers targets in various sedimentary basins which could have the potential to unlock the profitability to use water withdrawal and store much larger quantity of CO2. Also, it opens the path towards the development of new lithium extraction technologies dedicated to the chemistry of such new resources.

 

LES EAUX SOUTERRAINES ET LA GÉOTHERMIE

  •  Les exploitations géothermales au Dogger - Gabrielle Negrel et Eric Lasne

Les eaux de l’aquifère du Dogger du Bassin parisien exploitées par plus d’une quarantaine de centrales géothermiques constituent un milieu anaérobie et témoignent d’un environnement réducteur. Les caractéristiques de ces eaux les rendent corrosives pour les tubages des puits géothermiques qui sont en majorité constitués d’acier au carbone. Dans le contexte d’un milieu hydrogéochimique complexe et agressif vis-à-vis des installations géothermiques, l’objet de cet article est de présenter toutes les compétences techniques mises en œuvre, des études de faisabilité à l’exploitation, pour mener à bien un projet de géothermie. La démarche est globale et s’appuie sur le retour d’expérience de la Compagnie Française de Géothermie (CFG, bureau d’étude sous-sol).

  •  La géothermie des eaux des mines et son potentiel en Wallonie (sud de la Belgique)Nicolas Dupont, Olivier Kaufmann, Virginie Harcouët-Menou et Johan Matthijs

La géothermie des eaux des mines vise à utiliser spécifiquement les mines abandonnées en tant que réservoirs géothermiques, le réservoir étant représenté par les vides inondés de la mine. En Belgique, l’Administration wallonne a lancé en 2019 un projet pour déterminer le potentiel géothermique des anciennes mines, la région wallonne étant celle où l’activité extractive fut la plus intense ainsi que celle qui présente la meilleure correspondance entre les zones minières et celles à fortes densités de population. Ce potentiel, estimé à partirdu volume des vides miniers et des gammes de températures, serait de l’ordre de 1690 GWh, en considérant la récupération de l’énergie thermique sur une différence de température de 12°C.

 

L’EXPLOITATION DES EAUX MINÉRALES NATURELLES

  •  Les eaux minérales du Sud-Ouest, présentation succincte, usages et implication dans le tissu économique régional Jean-Claude Soulé et Patrick Guilleminot

Les eaux minérales naturelles se distinguent des autres eaux destinées à la consommation humaine par leur pure- té originelle et l’invariabilité de leurs caractéristiques essentielles. Elles sont issues de systèmes aquifères leur conférant ces caractères et sont utilisées pour le conditionnement, la crénothérapie (soins à base d’eau souterraine), le thermoludisme ou la distribution en buvette publique.
Le Sud-Ouest est particulièrement riche de la diversité de ses eaux minérales, elles-mêmes liées à la grande variété de sa géologie. Pratiquement tous les grands faciès chimiques des eaux sont représentés, le poids économique de ces ressources est important comme le montre la présence de stations thermales parmi les plus fréquentées de métropole comme Dax et Balaruc-les-Bains.
L’originalité de ces ressources réside dans la nécessité de les exploiter de façon raisonnée, afin qu’elles demeurent durables et puissent ainsi contribuer à l’image de haute qualité environnementale de la région.