• Actualités

    Actualités

On part des vins blancs du Mâconnais (Pouilly Fuisse et Saint-Véran) sur les calcaires jaunes du Jurassique, puis rapidement dans les monts du Beaujolais : d’abord en passage rapide : sur les grès rouges du Trias (cru Saint Amour du Beaujolais) puis très vite dans les Beaujolais et Beaujolais-Village, quand on circule sur des terrains granitiques et volcaniques (volcano-sédimentaires).

Les vallées orientales (avec des sédiments) sont occupées par les vignes, les monts (granitiques) par la forêt et les vallons plus internes, avec des sédiments argileux par les prairies et leurs célèbres charolais.

Du SW de Lyon jusque St Etienne on franchit un ensemble de failles avec des terrains variés qui constituent le socle, puis le célèbre bassin houiller de St-Etienne. On voit encore des terrils (ou "crassiers" ou "haldes")  et des chevalements ici et là.

Charbon du Carbonifère = l'époque qui "porte" le "carbone". Le charbon provient d’anciennes forêts luxuriantes (à l’époque -il y a 300 millions d'années- le climat était tropical ici !!). Les arbres ont été enfouis avant de se décomposer, donc leur matière organique a été conservée et s'est transformée en charbon.

tour france 9