• Actualités

    Actualités

IUGS 2020 1L’union internationale des sciences géologiques (IUGS en anglais, https://www.iugs.org/) est une organisation non gouvernementale internationale dont l'objet est la coopération scientifique dans le domaine des sciences de la Terre. A travers des commissions, des groupes de travail, des initiatives et des programmes communs avec l’UNESCO et l’IUGG (union internationale de géophysique et géodésie), l’IUGS encadre et encourage l'étude des problèmes de nature géologique, et tout particulièrement ceux d'échelle globale.

Tous les 4 ans, c’est traditionnellement au cours du congrès géologique international (IGC) qu’a lieu l’assemblée générale extraordinaire de l’IUGS. La crise sanitaire du printemps 2020 ayant conduit au report du 36ème IGC qui devait se tenir à New Delhi, et dans l’incertitude de sa tenue en 2021, l’AG de l’IUGS a donc été organisée en visioconférence du 28 au 30 octobre 2020. Compte tenu de la grande étendue des fuseaux horaires des délégués des 68 pays membres actifs de l’IUGS, la

réunion débutait à 4h00 à Los Angeles et à minuit à Auckland ; les européens et africains ayant la chance de la suivre en milieu de journée.

Pendant 3 jours, plus de 200 participants ont suivi les présentations résumant 4 années d’activités de l’IUGS et de ses composantes. Tous les rapports des commissions, groupes de travail, initiatives et programmes de l’IUGS pour la période 2015-2020 sont téléchargeables sur le site https://www.iugs.org/extraordinary-session-2020

IUGS 2020 2

Parmi les faits marquants, on retiendra (1) le lancement du programme Deep- time Digital Earth (DDE, https://www.iugs.org/dde), (2) le soutien aux programmes mondiaux de géoparcs et du PICG de l'UNESCO, (3) le rôle actif de l’IUGS pour positionner les sciences géologiques dans le nouveau conseil international de la science (ISC, https://council.science/). On regrettera toutefois (1) la baisse du nombre de pays adhérents à l’IUGS qui est passé de 74 à 68 en 4 ans, (2) la trop faible représentation des femmes dans les différentes commissions et instances de l’IUGS, (3) la mauvaise communication autour du report du 36ème IGC. En fin de session, plusieurs propositions ont été faites par des pays membres pour améliorer encore le fonctionnement de l’IUGS.

L’AG de l’IUGS est également l’occasion de renouveler le bureau de l’union et son conseil. John Ludden (UK) en est le nouveau président, Stan Finney (USA) et Hishori Kitazato (Japon) renouvellent respectivement leur mandat de secrétaire général et de trésorier, tandis que Hassina Mouri (Afrique du Sud) & Cheong Daeko (Corée du Sud) sont les nouveaux Vice-Présidents.