• Actualités

    Actualités

Vous trouverez ci-dessous le courrier adressé par la SGF au Ministre de la Transition écologique et solidaire, Monsieur François de Rugy le 10 janvier 2019

************************************

Objet : Contestation au dossier de comblement des carrières Arnaudet, site classé « artistique et scientifique », sis 7 et 11 rue du docteur Arnaudet, 92190 MEUDON

Monsieur le Ministre,

La Société Géologique de France a pris connaissance de la motion du Conseil scientifique régional du patrimoine naturel d’Ile-de-France datée du 27 septembre 2018, et concernant un projet de comblement partiel de la carrière souterraine dite Arnaudet. Cette carrière est un site classé au titre de la loi de 1930 et par décret du 7 mars 1986, en raison de ses intérêts scientifiques et artistiques. Elle est également répertoriée dans l’inventaire national du patrimoine géologique (INPG) et figure, à ce titre, dans un ouvrage publié récemment par le Muséum national d’Histoire naturelle.

La mention de cette carrière de Meudon a immédiatement attiré l’attention de la Société géologique de France car il s’agit d’un gisement géologique et paléontologique emblématique de la région parisienne, connu à l’échelle mondiale pour le contact entre les deux ères géologiques Mésozoïque et Cénozoïque et pour la faune de mammifères du début du Cénozoïque (étage Yprésien), jalon de valeur internationale pour la compréhension de l’évolution des mammifères.

La Société Géologique de France entretient des liens historiques avec ce site et, devant l’imminence d’un projet de comblement partiel, il convient de rappeler que ce site est réputé dans la communauté scientifique internationale. Sa protection est indispensable non seulement pour la communauté scientifique française et internationale mais aussi pour les générations futures.

Aussi, nous vous sollicitons pour que la carrière Arnaudet ne soit pas remblayée et fasse l’objet de mesures de protection dans les plus brefs délais et qu’elle soit considérée comme un site d’intérêt géologique majeur dans son intégralité.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de nos respectueuses salutations.

          

Sylvain Charbonnier

Président