• Toute l'actualité de la SGF

    Toute l'actualité de la SGF

 

La Commission Européenne a ressenti la nécessité d’adresser à un haut niveau les problématiques de l’approvisionnement en matières premières minérales et de leur gestion, pour les pays de la Communauté Européenne, mais également pour tous ceux dont la technologie est très avancée. Suite à cette prise de conscience, deux affirmations stratégiques sont directement à l’origine du projet INTRAW, lancé début 2015 pour une période de trois ans :

  • L’industrie est un atout majeur pour la compétitivité de l’Europe et son maintien en tant que leader économique. Une politique européenne des matières premières minérales est indispensable dans ce contexte.
  • Des améliorations techniques et innovations technologiques sont nécessaires pour diminuer l’empreinte carbone de l’activité industrielle, consommatrice de matières minérales, dans les domaines de la production, du transport, du recyclage… avec une volonté affirmée de mettre en place une démarche de développement durable.

L’objectif du projet européen INTRAW est d’établir une cartographie des meilleures pratiques et d’impulser une dynamique de collaboration avec les autres grands pays industrialisés, confrontés aux mêmes problématiques, tels que l’Australie, le Canada, le Japon, l’Afrique du Sud et les Etats-Unis. 

INTRAW englobe une réflexion sur l’ensemble des champs d’applications suivants : recherche et innovation ; politiques et stratégies liées aux ressources minérales ; programmes d’éducation et parcours d’excellence ; procédures d’attribution de permis d’exploitation et d’exploitation ; impôts et taxes ; supports et méthodes de communication ; pratiques d’exploration, extraction, traitement et recyclage ; gestion et substitution des substances minérales critiques.

INTRAW est actuellement un consortium de 15 partenaires internationaux fortement impliqués et reconnus dans la chaine de valeur des matières minérales. Grâce à l’implication de la Fédération Européenne des Géologues (FEG), les associations des géosciences de 18 pays européens (auxquelles s’adjoignent celles des USA, Canada et Afrique du Sud) contribuent également au projet.

Le but ultime est de mettre en place un Observatoire International de l’Union Européenne des matières premières minérales, en tant que structure d’intelligence économique et stratégique. Cet objectif est en passe d’être atteint puisque la réunion de lancement en est prévue à Bruxelles le 7 novembre 2017.

L’Observatoire sera une entité internationale indépendante, apolitique et non lucrative, dont la mission sera de favoriser la coopération sur la recherche et l’innovation, l’éducation et la diffusion des connaissances, le commerce et l’industrie, le recyclage, le management et la substitution des matières premières minérales stratégiques.

La Société Géologique de France sera partie prenante via la participation de la FEG dans l’Observatoire.

Pour en savoir plus : télécharger le flyer

www.intraw.eu