360 F 30048671 zo6yATKHPV2qPQxEoqfbtDsRVpj9UNlK

facebooklinkedintwitter youtube
  • Actualités

    Actualités

Tout savoir sur les minéraux industriels

lesminerauxindustriels 2018 bdLes minéraux pour l’industrie constituent une ressource méconnue et stratégique. Ils sont utilisés dans tous les secteurs : agriculture, verrerie, haute technologie, énergies renouvelables, santé et bien-être, construction et second œuvre, transports, fonderies, traitement de l’eau…

Afin de mieux faire connaitre ces minéraux industriels, leurs multiples usages et les enjeux stratégiques liés à leur extraction et leur transformation, le syndicat des Minéraux Industriels-France (MI-F) publie une brochure destinée à tous.

Ce document, pédagogique et accessible, est enrichi de nombreux témoignages et d’exemples concrets. Il permettra au lecteur de s’affranchir de certaines idées reçues et de prendre la mesure de l’importance des minéraux industriels pour répondre aux défis de la transition énergétique et écologique.

pdf Télécharger la brochure : les minéraux industriels en France (26.85 MB)

L’organisation professionnelle Minéraux Industriels - France (MI-F) regroupe plusieurs syndicats des matières premières minérales utilisées par l’industrie, qui témoignent depuis 1930 de la tradition extractive de la France. Les entreprises qui extraient et transforment ces minéraux sont des grands groupes ou de petits opérateurs, représentant 200 carrières, 80 usines, 700 M€ de chiffre d’affaires et 3000 emplois directs. MI-F est adhérente de l’UNICEM (Union Nationale des Carrières et matériaux de Construction)

Prochain congrès international de l’AFTES

affiche AFTES 2020L’AFTES (Association Française des Tunnels et de l’Espace Souterrain) organisera son prochain congrès international du 21 au 23 septembre 2020 au Palais des Congrès de la Porte Maillot à Paris, au plus près du chantier du Grand Paris, facteur de revitalisation de la filière géotechnique. Le thème central en sera « Le souterrain, espace d’innovations ». En effet, le sous-sol offre de très nombreuses opportunités, tant sur le plan urbanistique (avec la création d’aménagements divers et d’activités nouvelles), que dans la conception des études, notamment avec l’assistance de la modélisation numérique. Des progrès importants sont par ailleurs réalisés en permanence au niveau des matériels de creusement et de construction, ainsi que des équipements et produits.

Les informations relatives au congrès sont relayées par le site internet : www.aftes2020.com

Retour sur le colloque du 13 mars 2018 : Les géosciences dans la transition énergétique

IMG 03701

29186852 1727371680639017 534856237330726912 n

Organisé par la Société Géologique de France et ses partenaires (CVA Groupe, GEODENERGIES, EVOLEN, CLUB CO2, INSTITUT CARNOT/ISIFOR et AVENIA), le colloque « Les géosciences dans la transition énergétique » s’est tenu le 13 mars 2018 dans les locaux de l’Université Pierre et Marie Curie.

L’objectif de l’événement était de montrer que les techniques d’exploration du sous-sol, en particulier les géosciences, doivent jouer un rôle essentiel dans l’émergence et le développement de nouvelles filières industrielles, rendus indispensables en raison de la transition vers les énergies décarbonées et des engagements qui y sont associés.  

Ce colloque s’inscrit dans la volonté de la Société Géologique de France, partagée avec ses partenaires, d’informer la communauté des géosciences sur un enjeu majeur de société et de promouvoir les techniques du sous-sol au service des énergies renouvelables.

Issues d’horizons divers (étudiants, industriels, enseignants et chercheurs), près de 200 personnes ont assisté aux présentations et débats.

Deux conférences introductives, dispensées par Bernard Tardieu (président de la commission « Energie et changement climatique » de l’Académie des Technologies) et Alain Grandjean (économiste, fondateur et associé de Carbone 4), ont permis à l’assistance d’appréhender les éléments de contexte, concernant le sujet de la transition énergétique dans sa complexité, ses multiples interactions et ses paradoxes.

Trois sessions, sous la forme de présentations et de tables rondes, se sont ensuite focalisées sur les thématiques du stockage géologique du CO2, de la géothermie et du stockage géologique des énergies. Les débats ont permis de préciser les perspectives de développement de chacune de ces filières, en fonction du contexte économique et politique.

En conclusion de ce colloque, la SGF et ses partenaires ont affirmé leur volonté d’œuvrer de concert à la promotion des métiers des géosciences dans le contexte de la transition énergétique.

Les faits marquants de ce colloque feront l’objet d’un dossier dans le numéro de Septembre 2018 de Géochronique.

Concours Prix Jeunes de la Sim

prix jeunes 2018

Présentation

Le prix Jeunes de la Sim est décerné par la Société de l’industrie minérale. Il répond à trois objectifs :

  • récompenser de jeunes étudiants et de jeunes chercheurs de moins de 35 ans pour la qualité et la pertinence de leurs travaux en relation avec les industries minérales,
  • promouvoir ces travaux dans le domaine des industries minérales auprès de la profession,
  • encourager des jeunes à intégrer des entreprises dans l’industrie minérale.

Le concours est ouvert à deux catégories de participants :

  • Catégorie "étudiant" : tous les étudiants en fin de cycle master ou ingénieur peuvent participer, mais ils doivent avoir le soutien d’un membre du corps enseignant.
  • Catégorie "chercheur" : les chercheurs et doctorants, qu’ils travaillent en entreprise (producteurs, constructeurs et distributeurs de matériels, bureaux d’ingénierie) ou dans une université ou un centre de recherche, âgés de moins de 35 ans, peuvent participer, mais doivent avoir l’accord de leur supérieur hiérarchique.

Les récompenses

Le lauréat de chaque catégorie se voit remettre :

  • un chèque de 1 000 € * ;
  • un abonnement gratuit de 2 ans à l’une des revues de la Sim, mines & carrières, Recyclage & Valorisation;
  • une invitation au congrès de l'année de la Sim ;
  • une publication de ses travaux dans un hors-série de la revue mines & carrières.

*À se partager en cas d’ex-æquo.

Modalités

Le concours du Prix jeunes se déroule en deux étapes :

  • les candidats adressent pour la mi-juin leur dossier de candidature constitué d’un résumé de leurs travaux d’un maximum deux pages, d’un CV d'une page avec photo et d’une lettre de soutien de leur responsable ainsi que de la catégorie dans laquelle ils souhaitent concourir.
  • les dossiers sont examinés par un jury et les candidats retenus sont invités à déposer une communication écrite sous forme d’un article de 20 pages au maximum.

Le lauréat de chaque catégorie est désigné à l’issue d’une présentation orale qui se déroule en septembre à Paris.

Inscriptions

Les différents éléments seront adressés au contact suivant :

E-mail : prixjeunessim[at]lasim.org   /  Tél. : +33 (0) 1 53 10 14 70.

Société de l’industrie minérale / 17 rue Saint Séverin / 75005 Paris

Dates à retenir pour l’édition 2018

  • 17 juin 2018 : Envoi du dossier (CV, résumé, lettre de soutien).
  • 22 juillet 2018 : Réception de l'article pour les dossiers retenus.
  • 20 septembre 2018 : Présentation orale à Paris des candidats retenus.
  • 18 octobre 2018 : Présentation des lauréats à Clermont-Ferrand.

 

Le jury

Le jury est composé de personnalités de l’industrie minérale : professionnels, scientifiques, journalistes, enseignants, représentants des ministères en charge de l’industrie et de l’environnement…

Ce jury apprécie en plusieurs étapes :

  • le caractère innovant du projet et son aptitude à faire progresser ou à mieux faire connaître l’industrie minérale en général, ou l’une de ses entreprises en particulier ;
  • la réalisation et la finalisation d’un travail délimité dans le temps et l’espace pour un jeune actif en entreprise ;
  • les conclusions permettant d’apprécier sans équivoque la réalité du progrès recherché.

Éléments d'évaluation du jury

Le jury délibère après avoir attribué des notes pour treize critères différents. Parmi ceux-ci, il faut citer la lisibilité de l'article (style, orthographe, figures, etc.), le caractère original et opérationnel du sujet, la bibliographie, la méthodologie, l'interprétation des résultats, les conclusions et bien entendu la qualité de l'exposé oral et des réponses aux questions.

 

Le jury 2018

Président : Christian Lucion (ex Université catholique de Louvain (Belgique)).

Membres : Raphaël Bodet (UNPG),
Philippe Cunin (Ceremine),
Dominique Delorme (Unicem),
Michel Duchêne (Mines Paris Tech),
Lev Filippov (École nationale supérieure de géologie, Nancy),
François Manné (IMT Mines Alès),
Jack-Pierre Piguet (Mines Nancy Artem),
Guillaume Salvaudon (Metso France),
Chantal Wackenheim (ex Université de Franche-Comté).

 

Retrouvez toutes les informations sur ce prix : cliquer ici

Un projet de géotourisme ferroviaire dans les Pyrénées béarnaises - Géolval ose le train, le GéoTrain Pyrénéen !

2015 08 26 M ARROUY ASASP 2redL’association Géolval est à l’origine de l’équipement « Route Géologique TransPyrénéenne - RGTP » installée au cœur des Pyrénées en vallées d’Aspe (France) et du Haut-Aragon (Espagne), en partenariat avec l’association aragonaise GeoAmbiente. Elle souhaite aujourd’hui diversifier son offre de valorisation du patrimoine géologique et de l’environnement, à travers la mise en œuvre d’un projet complémentaire novateur : le GéoTrain Pyrénéen.

Ce GéoTrain Pyrénéen est un projet touristique de valorisation de la géologie, vue à travers l’histoire de la voie ferrée transpyrénéenne et transfrontalière Pau – Canfranc, qui parcourt le piémont des Pyrénées béarnaises, puis la haute chaîne à travers les vallées d’Aspe et du Haut-Aragon. Sa vocation est de mettre en valeur les ressources géologiques des territoires traversés par une nouvelle approche culturelle, scientifique et technologique.

La récente réouverture de la voie ferrée Oloron-Bedous, sur le même trajet que la RGTP, offre une opportunité unique pour ce projet. En effet, en France, la vallée d’Aspe constitue l’un des rares lieux où une voie ferrée transfrontalière, aux ouvrages d’art datant d’un siècle, franchit une chaine de montagne, perpendiculairement à ses directions structurales : la tranchée de la voie ferrée permet de visualiser des coupes géologiques, références scientifiques majeures, pour la découverte et la compréhension des Pyrénées en tant que structure géologique continentale.

2018 01 Bedous train neige P G IMGP0011d1 COUPEEConstruite au début du 20e siècle, la voie ferrée fut une infrastructure d’importance internationale : installée dans un environnement de montagne, sa construction nécessita à l’époque de véritables prouesses géotechniques, faisant aujourd’hui de ses ouvrages, des objets d’art techniques et patrimoniaux (viaduc d’Escot, tunnel hélicoïdal de Sayerce, Tunnel ferroviaire du Somport …).

Ainsi, le caractère innovant du projet repose sur le croisement entre approche patrimoniale /environnementale et approche scientifique/géotechnique grâce à la comparaison entre les matériaux et les ouvrages anciens et les techniques modernes de réalisation et d’exploitation d’une voie ferrée.

Concrètement, le projet comporte 3 volets complémentaires :

  • des visites, balades et randonnées guidées dans les trains et au départ des gares, assurées par des animateurs géologues et des accompagnateurs, décrivant l’environnement, la géologie, le patrimoine bâti, les ouvrages d’art…..
  • des panneaux de signalétique : équipements de géo tourisme fixes implantés à proximité des gares et haltes de la voie ferrée
    • Panneau Carte générale
    • Panneau Thème spécifique de chaque gare
    • Panneau Itinéraires de géo tourisme pédestre sur sentiers
  • des supports d’information et de médiation scientifiques (Brochures, dépliants, site internet, applications pour mobile …)

 

Les équipements du projet sont prévus pour être à la fois support des visites guidées et documentation facilitant des circuits de randonnées, balades et excursions en accès libre, pour familles et groupes, sur le thème de la géologie. L’objectif de ce projet de géotourisme ferroviaire est à la fois, de promouvoir les géosciences fondamentales et appliquées et de diversifier, soutenir et renforcer l’attractivité du territoire en associant un mode de transport doux –le train- et une approche globale de la géologie. Tous pourront ainsi appréhender les liens étroits entre géologie - géotechnique, et aménagement, territoires, infrastructures, environnement, ressources, patrimoine, risques…, au travers de l’histoire de la Voie Ferrée sur ce territoire pyrénéen.

« Oser le train » pour Géolval, c’est parier que l’on peut faire comprendre au grand public, y compris pendant ses vacances, que la géologie est au service des hommes.

Pour permettre la réalisation de ce projet, un dossier européen a été déposé. Si les financements sont débloqués, il sera mis en œuvre sur 3 ans : 2018 – 2019 - 2020. Afin de renforcer dès à présent sa trésorerie, Géolval a déposé un projet sur la plate-forme de financement participatif ULULE ; https://fr.ulule.com/geotrainpyreneen/

N’hésitez pas à nous aider !

Bérénice Knecht et Annie Lacazedieu

 

Ecole Thématique CNRS "Petrochro2018"

Petrochro2018Géosciences Montpellier organise pour la première fois en France, une Ecole Thématique CNRS "Petrochro2018" qui aura lieu en résidentiel à Sète du 18 au 20 septembre 2018 (le site www.petrochro2018.gm.univ-montp2.fr est en cours d'élaboration, pour l'instant il n'y a qu'une page d'accueil.

La pétrochronologie offre un regard nouveau sur la géochimie, les textures minérales des roches, la thermodynamique et autres modèles afin d'intégrer l'information temporelle détenue par les minéraux accessoires dans un contexte pétrogénétique plus large. Le but dans cette école thématique CNRS est de passer en revue les méthodes pétrochronologiques (conceptuelles et analytiques) afin d'illustrer comment la plupart des minéraux accessoires peuvent être utilisés pour mieux comprendre les processus magmatiques et métamorphiques. Lors de cette ET, la communauté française pourra profiter des développements actuels liés à cette approche intégrée de la pétrologie et de la géochronologie afin de mieux comprendre l'enregistrement des roches profondes et la formation des chaînes de montagne.

MOOCs du Réseau d’Excellence Mine et Société sur les ressources minérales

Les besoins en matières premières minérales sont croissants et de plus en plus diversifiés ! Alors que la mine s’est longtemps imposée à son territoire, elle doit donc désormais composer avec lui.

L’Ecole des mines d’Alès et le réseau d’excellence Mines et Société proposent deux MOOC (formation en ligne ouverte à tous) :

 

Introduction aux ressources minérales : un enjeu pour la planète.

MOOC 1 2018Cette formation interactive débute dans le 5 mars 2018.

Pour en savoir plus et vous inscrire à la formation, veuillez cliquer sur le lien :

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:MinesTelecom+04022+session02/about

 

Les roches et minéraux courants : genèse, identification et utilisations.

MOOC 2 2018Cette formation interactive débute le 26 mars 2018.

Pour en savoir plus et vous inscrire à la formation, veuillez cliquer sur le lien :

https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:MinesTelecom+04004+session05/about 

 

Résumé des présentations et restitution des débats de la 1ère journée du patrimoine géologique francilien


1ère journée du patrimoine géologique francilien

Journée spécialisée de la Société géologique de France (SGF), sous le patronage de l’AGBP

Organisée avec la Commission régionale du patrimoine géologique d'Ile-de-France (CRPG IdF)

Jeudi 5 octobre 2017 – Société géologique de France, 77 rue Claude Bernard 5e arr.

 

 Cliquer ici pour télécharger le résumé des présentations et la restitution des débats

 

Programme de la journée :

8h30-9h : Accueil café

9h00-9h15 : Mot d'ouverture, objectifs de la journée (Sylvain Charbonnier [SGF, MNHN], Jean-Pierre Gély [Paris 1, CRPG])

Modérateur : Laurence Le Callonnec (Paris 6, CRPG)

9h15 - 9h45 : Définition du patrimoine géologique, rôle de la CRPG, déroulement de l’inventaire national (Grégoire Egoroff, MNHN)

9h45 - 10h15 : Les outils réglementaires de protection (Nadia Vargas [Région Ile-de-France], Stéphane Lucet [DRIEE])

10h15 - 10h45 : Les sites à statuts en Ile-de-France (classés, réserves, ENS…) Nadia Vargas [Région Ile-de-France], Stéphane Lucet [DRIEE])

10h45 - 11h15 : Pause et session poster possible

11h15 - 11h45 : L’inventaire du patrimoine géologique francilien (Elise Auberger, MNHN)

11h45 - 12h30 : Table ronde, débat « L’inventaire pourquoi faire ? » (animateurs Daniel Obert [CRPG], Didier Merle [MNHN, CRPG])

12h30 - 14h00 : Repas libre

Modérateur : Didier Merle (MNHN, CRPG)

14h00 - 14h20 : L’action des industriels : l’exemple de la carrière de Cormeilles (Gilles Bouchet, Placoplatre)

14h20 - 14h40 : Le rôle des associations : l’Association pour l’étude et la sauvegarde du site fossilifère du Guépelle/AESSFG (Olivier Aguerre, AESSFG et CRPG)

14h40 - 15h00 : L’apport des bureaux d’étude : In situ (Philippe Viette, In situ)

15h00 - 15h30 : Pause café

15h30 - 15h50 : Exemple de valorisation : La Maison de la pierre à Saint-Maximin (Annie Gondras, Maison de la pierre)

15h50 - 16h10 : Les réserves naturelles régionales, protection et valorisation (Angélique Monguillon, RNR Limay)

16h10 - 16h30 : Les Espaces naturels sensibles, retour d’expérience en Val d’Oise (Grégory Jechoux, CD95)

16h30 - 17h15 : Table ronde, débat « Tous acteurs du patrimoine » (animateurs Gérard Arnal [CRPG], Yannick Vautier ou Cyril Gagnaison [LaSalle-Beauvais, CRPG])

17h15 – 17h30 : Conclusion de la journée (Sylvain Charbonnier [SGF, MNHN], Jean-Pierre Gély [Paris 1, CRPG])

Inscription préalable auprès de la SGF : 80 personnes maximum

Prix de l’inscription : 10 € (gratuit pour les membres de la SGF, AGBP

Résumé d’une page par conférence (document diffusé par mail aux inscrits)

Les présentations des conférences seront mises en ligne sur les sites de la DRIEE/SGF

Synthèse des débats assurée par la DRIEE et mise en ligne sur le site de la DRIEE/SGF (à confirmer).

Avec le soutien de
total small

 

Plus d'articles...

  1. L’ambition du Musée Virtuel Albert-de-Lapparent
  2. Concours international de photographie scientifique
  3. Prix Jean Goguel du Comité Français de Géologie de l’Ingénieur (CFGI)
  4. Qu’est-ce que Vigie Terre ?
  5. Bilan des Olympiades de Géosciences 2017
  6. Tour de France - A chaque étape, un commentaire géologique des paysages traversés
  7. Appel à contribution - Un chercheur, une manip - Palais de la Découverte
  8. Don de la société Total à la SGF
  9. À la mémoire de Georges Deicha (1917 - 2011)
  10. Retour sur la journée du Club Géosciences du 16 mars 2017 - Pôle Avenia
  11. La mine en France : l’état de l’art
  12. "Cette journée restera gravée dans ma mémoire… "
  13. La SGF adhére au réseau d’excellence "Mine et Société"
  14. Agrément des hydrogéologues agréés en matière d'hygiène publique - région Auvergne-Rhône-Alpes
  15. IESO FRANCE 2017
  16. Emission France O "Volcans : quand tourisme et curiosité scientifique font bon ménage"
  17. Call for nominations (European Federation of Geologists)
  18. Agrément des hydrogéologues agréés en matière d'hygiène publique - région Normandie
  19. EAGE/EFG Photo Contest 2017
  20. Mémoire Hors Série de la SGF : Géopatrimoine - Les inventaires du Géopatrimoine - Enjeux, bilans et perspectives
  21. Appel à candidatures : Bourses FRANCE L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2017
  22. Le Grand Prix de l'Académie française pour le géologue Patrick De Wever
  23. Le nouveau portail documentaire de la SGF
  24. Lancement du site web du Référentiel géologique de la France
  25. Retour sur la RST 2016 de Caen