Reynold BARBIER

barbier r(Lyon, 8 novembre 1913 - Grenoble, 10 février 2001)
Professeur de géologie appliquée à la faculté des sciences de Grenoble (1953-1981)
Prix Viquesnel (1950)
Membre de l’Académie des sciences (1981)

Président en 1965

Reynold Barbier étudia au lycée de Nîmes puis s'inscrivit à la faculté des sciences de Strasbourg. Initialement attiré par l'archéologie, il se tourna finalement vers la géologie sous l'influence de Daniel Schneegans qui enseignait alors à l'École nationale supérieure du pétrole et des combustibles liquides, récemment créé à Strasbourg. Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur géologue, Reynold Barbier y fut nommé en 1937 assistant, puis chef de travaux. Il entreprit alors la préparation de sa thèse, qu'il fut contraint d’interrompre à deux reprises pour prendre part à la campagne militaire de 1939-1940, puis à la campagne d'Alsace durant laquelle il fut blessé. Il soutint néanmoins en 1945 sa thèse sur Les zones ultradauphinoise et subbriançonnaise entre l'Arc et l'Isère, qui fut publiée trois ans plus tard.

Reynold Barbier obtint en 1947 un poste de chef de travaux à la faculté des sciences de Grenoble, avant d’y être nommé maître de conférences en 1949. Maurice Gignoux l'incita alors à orienter une part de son activité vers le génie civil afin de répondre aux besoins créés par les nombreux projets d'aménagement hydroélectrique.

Nommé en 1953 professeur de géologie appliquée à la faculté des sciences de Grenoble, Reynold Barbier publia en 1955 avec Maurice Gignoux un livre intitulé Géologie des barrages et des aménagements hydroélectriques, ce qui lui valut dans ce domaine une notoriété internationale.

 

J. GAUDANT