Michel Jean Claude STEINBERG

Michel Steinberg(né le 2 juin 1935 à Paris)
Professeur à l’université Paris-Sud (1968-1997)

Président en 1999-2000

Après avoir étudié aux lycées Montaigne et Lakanal, puis au lycée Marceau de Chartres, Michel Steinberg s’inscrivit en 1953 à la faculté des sciences de Paris où il prépara une licence libre alliant les sciences de la Terre et la chimie.

Élève d’André Rivière, il prépara à Orsay une thèse de troisième cycle de sédimentologie conçue comme une Contribution à l’étude de la sédimentologie du littoral varois (Saint Raphaël-Sainte Maxime) (1959). Nommé assistant la même année à l’université Paris-Sud, puis maître-assistant deux ans plus tard, il y prépara sa thèse de doctorat d’État qui était une Contribution de la sédimentologie et de la géochimie à l’étude de formations continentales azoïques. Faciès sidérolithique du détroit poitevin, soutenue en 1967 et publiée en 1970. Il y remit en cause la notion de « sidérolithique ». Promu professeur en 1968, puis professeur titulaire en 1977, Michel Steinberg dirigea à Orsay un laboratoire de géochimie des roches sédimentaires.

Michel Steinberg a publié deux livres en collaboration : Géochimie (en collaboration avec P. Massard, M. Treuil et J.-C. Touray, 1978) et Les climats passés de la Terre (en collaboration avec M. Rotaru, J. Gaillardet et J. Trichet, 2006), ainsi qu’un CD Rom : Terre notre planète (2000).

J. GAUDANT