Pierre-Alexandre RAT

Pierre Rat(né le 2 janvier 1921 à Brinon-sur-Sauldre, Cher)
Professeur de géologie à l’université de Dijon (1962-1987)
Prix Fontannes (1963)

Président en 1979

Après avoir été de 1937 à 1940 élève maître à l’École normale d’instituteurs de Bourges, Pierre Rat prépara au collège Chaptal (devenu lycée) l’entrée à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, qu’il intégra en 1941. Il prépara sa licence d’abord à la Sorbonne, puis à Dijon car il enseignait alors au collège d’Autun (1943). Affecté à Melun l’année suivante, il prépara à la Sorbonne le certificat de zoologie, et obtint l’agrégation en 1947.

Nommé professeur agrégé au lycée Ampère de Lyon, on lui proposa quelques mois plus tard un poste d’assistant à la faculté des sciences de Dijon où il prépara sa thèse de doctorat d’État sur Les pays crétacés basco-cantabriques (Espagne), soutenue à Dijon en 1957. Promu maître de conférences l’année suivante, il accéda en 1962 au grade de professeur.

Il poursuivit ensuite ses recherches sur la géologie – plus précisément sur l’Urgonien – du nord de l’Espagne et organisa la Réunion extraordinaire de la Société géologique de France, des Pyrénées aux Asturies (septembre 1967). Il contribua également au lever de cartes géologiques détaillées de la Bourgogne dont il étudia la sédimentation (calcaires à crinoïdes et récifs coralliens).

Pierre Rat, qui a présidé de 1974 à 1982 le Comité français de Stratigraphie, a rédigé le chapitre sur Le temps en géologie : la démarche stratigraphique de l’ouvrage de Charles Pomerol intitulé Stratigraphie et paléogéographie - Principes et méthodes (1978). Il a codirigé avec Françoise Magniez-Jannin l’édition du volume sur L’Albien de l’Aube dans la collection éditée par le CNRS sur Les stratotypes français (1979). Il dirigea également l’édition du guide géologique régional Bourgogne-Morvan (1972, réédité en 1986). On lui doit enfin La Bourgogne, une longue histoire inscrite dans le sol (1997).

J. GAUDANT