Jean Geoffroy JUNG

Jean Jung(Molenbeek Saint-Jean, Bruxelles, 11 juillet 1896 - Paris, 29 août 1977)
Professeur de géologie à la faculté des sciences de Clermont-Ferrand (1933-1948)
Maître de conférences à la faculté des sciences de Paris (1948-1950)
Professeur de géologie à la faculté des sciences de Paris (1950-1966)
Prix Viquesnel, 1932

Président en 1953

Né à Bruxelles de parents alsaciens, Jean Jung obtint successivement un diplôme d’ingénieur géologue (1921) puis la licence de sciences naturelles (1923) à la faculté des sciences de Strasbourg. Après exercé à partie de 1920 comme préparateur de pétrographie, Jean Jung fut nommé en 1923 chef de travaux pratiques à la faculté des sciences de Strasbourg puis, en 1930, maître de conférences à l'Ecole nationale supérieure du pétrole de Strasbourg, après avoir soutenu sa thèse intitulée Contribution à l’étude des Vosges hercyniennes d'Alsace (1928).

Trois ans plus tard, il quitta Strasbourg pour occuper la chaire de géologie et minéralogie de la faculté des sciences de Clermont-Ferrand, qu’il occupa jusqu’en 1948. Il vint alors à la Sorbonne où il succéda à Jacques de Lapparent comme maître de conférences de pétrographie attaché à la chaire de géologie. Deux ans plus tard il y était promu professeur puis, de 1961 à 1966, il occupa la chaire de géologie libérée par le départ à la retraite de Pierre Pruvost.

Pétrographe, spécialiste des ensembles métamorphiques et granitiques, Jean Jung a publié une série d’ouvrages didactiques : Principes de Géologie du Pétrole (1935), Géologie de l’Auvergne (1946), Introduction à l’étude zonéographique des formations cristallophylliennes (en collaboration avec M. Roques, 1952), Précis de Pétrographie (1958, 1962), Classification modale des roches éruptives (en en collaboration avec R. Brousse, 1959) et Les provinces magmatiques du volcanisme récent de la France (en collaboration avec R. Brousse, 1961).

J. GAUDANT