Paul FALLOT

Paul FALLOT(Strasbourg, 25 juin 1889 - Paris, 22 octobre 1960)
Directeur de l'institut de géologie de la faculté des sciences de Nancy (1923-1938)
Professeur de géologie méditerranéenne au Collège de France (1938-1960)
Prix Fontannes, 1923
Membre de l'Académie des sciences, 1948

Président en 1945

Paul Fallot étudia au gymnase de Lausanne car son père, industriel dans le Doubs, avait décidé de se retirer en Suisse. Il y obtint brillamment en 1908 son diplôme de bachelier ès sciences, puis fréquenta le laboratoire de géologie de l'université de Lausanne que dirigeait Maurice Lugeon. Il gagna ensuite Grenoble où il commença la préparation de la licence ès sciences qu’il termina l’année suivante à la Sorbonne. En 1911, débuta la préparation de sa thèse dans l'île de Majorque qu’interrompit le déclenchement de la Première Guerre mondiale. Démobilisé en 1919, il fut nommé préparateur au laboratoire de géologie de la faculté des sciences de Grenoble, ce qui lui permit d'achever son Etude géologique de la Sierra de Majorque, soutenue en thèse à la Sorbonne en 1922. L'année suivante, il prit la direction de l'institut de géologie de Nancy. Après avoir visité avec Maurice Gignoux le rivage espagnol de Valence à Almería, ils présentèrent ensemble au Congrès géologique international de Madrid, leur Contribution à la connaissance des terrains néogènes et quaternaires marins sur les côtes méditerranéennes d'Espagne (1926).

C'est à cette époque que Paul Fallot entreprit d'étudier les cordillères bétiques et plus particulièrement la zone subbétique dont il contribua à préciser la stratigraphie Dès 1930, Paul Fallot fut en mesure de dresser l'Etat de nos connaissances sur la structure des chaînes bétique et subbétique. Quinze ans plus tard, parurent enfin ses Estudios geológicos en la zona subbética entre Alicante y el Río Guadiana Menor.

En 1930, Paul Fallot se lança dans l'étude du Rif septentrional dont il présenta les grandes lignes six ans plus tard dans un Essai sur la géologie du Rif septentrional.

En 1938, Paul Fallot fut appelé au Collège de France pour y occuper la chaire de géologie qu'il dut abandonner momentanément en 1939. Rendu à la vie civile en 1940, il rédigea alors son mémoire intitulé El sistema cretácico en las Cordilleras betícas (1943), puis entreprit avec un groupe de collaborateurs et de disciples l'étude géologique des Alpes-Maritimes.

J. GAUDANT