Enquête sur le Centre de Stockage Réversible de Déchets Radioactifs en Meuse/Haute Marne (Projet Cigéo)

La Commission Nationale du Débat Public (CNDP) a organisé un débat public sur le centre de stockage réversible profond des déchets radioactifs de type « Haute Activité » et « Moyenne Activité à Vie Longue » entre le 15 mai et le 15 décembre. Dans le but de rédiger une contribution qui prend en compte l’avis de ces membres, la SGF a réalisé une enquête, courant novembre, sur les aspects géosciences du projet. Dans ce cadre, 85 réponses ont été enregistrées sur le site (ingénieurs : 54%, enseignants et chercheurs : 39%, étudiants : 6%, amateurs : 1%). Ces informations viennent en complément de celles recueillies en juin dernier dans le cadre de la « Transition Energétique ».

 

Résultats de l’enquête :

Question extraite de l’enquête « Transition Energétique », juin 2013 :

Les projets de stockage géologique  des déchets nucléaires doivent-ils être poursuivis voire accélérés en France ?                                   OUI : 78%      NON : 22%

 

Question 1 

L’Est du bassin de Paris est-il favorable au stockage en profondeur des déchets nucléaires des points-de-vue suivants ? :

 - Sismique                     OUI 86% NON   8% Ne sait pas 6%
 - Tectonique  OUI 83% NON   8% Ne sait pas 9%
 - Mécanique  OUI 69%  NON   7% Ne sait pas 24%
 - Hydrodynamique  OUI 65% NON   10% Ne sait pas 25%
 - Géothermique  OUI 64% NON   8% Ne sait pas 28%
 - Thermique  OUI 58% NON   6% Ne sait pas 36%
 - Evolution climatique  OUI 59% NON   5% Ne sait pas 36%

Question 2

Etes-vous favorable au concept multi-barrières qui prend en compte la dégradation des barrières successives au cours du temps et la possibilité de transferts vers la surface de radionucléides en quantités infimes n’ayant pas d’influence sur la santé de la population ?

OUI 72% NON 16% Ne sait pas 12%

Question 3

L’épaisseur de 150 mètres de la couche argilo-marneuse (formation hôte du stockage – Callovo-Oxfordien) est-elle suffisante pour que le transfert des éléments ne se fasse que par diffusion ?

OUI 66% NON 16% Ne sait pas 18%

Question 4

La profondeur du Callovo-Oxfordien de 500 mètres est-elle optimum ?

OUI  68% NON 13% Ne sait pas 19%

Si NON, quelle serait-elle ? 2 propositions à 0m, c a d en surface ; 1 proposition à 100m, 1 proposition > 500m

 

Question 5

Etes-vous favorable à une période de réversibilité prenant en compte la tenue des terrains ?

OUI 76% NON 9% Ne sait pas 15%

Si OUI            

- jusqu’à la fin de l’exploitation du site OUI 64% NON 36%
- plus longtemps OUI 73% NON 27%

                                                                      

Question 6

L’information concernant le milieu géologique est-elle suffisante ?

- pour les géologues OUI 79% NON 21% Ne sait pas : 0%
- pour le public OUI 44% NON 52% Ne sait pas : 4%

 

Question 7

L’information concernant l’hydrogéologie est-elle suffisante ?

- pour les géologues   OUI 73% NON 26% Ne sait pas : 0%
- pour le public OUI 45% NON 55% Ne sait pas : 0%

                             

Question 8

Approuvez-vous l’impossibilité de tenir un débat public sur le site de stockage du projet Cigéo ?

OUI 29% NON 71%