Filière Enseignement & Recherche

Documents

Trier par : Titre | Date | Clics | [ Croissant ]

Enseignant Chercheur Enseignant Chercheur

populaire !
Date de mise en ligne: 03/11/2016
Taille du fichier: 829.26 KB

L’enseignant-chercheur a la double mission d’assurer le développement de la recherche fondamentale et appliquée et de transmettre aux étudiants les connaissances qui en découlent, que ce soit à l'université, en IUT ou encore dans les grandes écoles. L’activité principale de l’enseignant-chercheur en sciences de la Terre combine des travaux de recherche et des enseignements allant du niveau Licence (Bac +1/+3) à la formation doctorale (Bac +6/+8). Si une partie des enseignements se fait sous forme de cours, les aspects pratiques en laboratoire et sur le terrain tiennent aussi une grande place. Pour la partie recherche, l’activité de l’enseignant-chercheur est similaire à celle d’un chercheur. Une très grande majorité des enseignant-chercheurs travaillent au sein d’unités mixtes de recherche (UMR) associant une université ou le Muséum National d’Histoire Naturelle à un organisme de recherche (CNRS, IRD, INRA, CEA, Observatoires, …).

 

Professeur de SVT dans le secondaire Professeur de SVT dans le secondaire

populaire !
Date de mise en ligne: 03/11/2016
Taille du fichier: 1.29 MB

Du collège au lycée, et en classe préparatoire (BCPST), le professeur de SVT enseigne les grands thèmes de la géologie que sont : (1) la structure et la dynamique internes de la Terre, (2) l’enregistrement par la lithosphère superficielle des interactions atmosphère/océans/biosphère, et (3) la formation et l’exploitation des ressources géologiques. Ces enseignements sont dispensés en conformité avec des programmes définis par le Ministère de l’Education Nationale.

La démarche générale du géologue-enseignant de SVT est de :

  • partir des objets –affleurement, photo satellite, carte, échantillon–, de la mesure et de l’expérimentation pour construire un raisonnement, en y incorporant des acquis fondamentaux de physique-chimie (mécanique, thermodynamique, etc.) et de la géométrie ;
  • montrer la diversité des échelles et des vitesses des phénomènes, à partir des moyens de datation ou de chronométrage ;
  • souligner les liens entre certains processus géologiques et les ressources (matériaux, énergie, eau) utilisées par l’Homme.

 

Chercheur Chercheur

populaire !
Date de mise en ligne: 03/11/2016
Taille du fichier: 1.03 MB

Une partie des chercheurs dans le monde académique travaillent au sein d’unités mixtes de recherche (UMR) associant un organisme de recherche (CNRS, IRD, INRA, CEA, IFREMER, BRGM, IFPEN, Observatoires) à une université ou au Muséum National d’Histoire Naturelle. Une autre partie développe ses activités dans des équipes et locaux propres de ces instituts de recherche.

 

Ingénieur de Recherche Ingénieur de Recherche

populaire !
Date de mise en ligne: 03/11/2016
Taille du fichier: 1.05 MB

L’ingénieur de Recherche –au sens le plus large– est impliqué dans tous les domaines des sciences de la Terre à travers deux grands types d’activité :

  • une activité « terrain » : acquisitions de mesures de tous types (géométriques, physiques, chimiques, …), suivi de sondages, acquisition et traitement à bord de bateau lors de missions océanographiques ;
  • une activité « laboratoire » : mise au point d’appareillage, analyses et mesures, traitements de données, archivage, communication (muséographie, diffusion).

Il est impliqué dans tous les programmes et thèmes de recherche fondamentaux (cf. fiches «chercheur» et «enseignant-chercheur») et/ou à vocation industrielle et économique des équipes dans lesquels il est intégré.