se_module_calendrier_122 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre 2017 >20181   >>201812
lun mar mer jeu ven sam dim
        /manifestation/agenda-des-reunions-colloques-sgf/event/350-anthropocene-une-nouvelle-ere-geologique.html
1
Anthropocène : une nouvelle ère géologique ?Anthropocène : une nouvelle ère géologique ?
vendredi 1 décembre 2017 14:00
Rencontres Géosciences CNAM/MNHN/SGF/ParisTech Musée
France
2 3
/manifestation/agenda-des-reunions-colloques-sgf/2017/12/4.html?modid=122
4
Quoi de neuf au Crétacé ? Réunion thématique du GFCQuoi de neuf au Crétacé ? Réunion thématique du GFC
lundi 4 décembre 2017 09:00
Manifestation organisée par une association partenaire à la SGF
France
Remise des prix professionnels et de thèse 2017 et Sainte-Barbe de la SGFRemise des prix professionnels et de thèse 2017 et Sainte-Barbe de la SGF
lundi 4 décembre 2017 15:00
Réunion/séance spécialisée de la SGF
France
/manifestation/agenda-des-reunions-colloques-sgf/event/368-quoi-de-neuf-au-cretace-reunion-thematique-du-gfc.html
5
Quoi de neuf au Crétacé ? Réunion thématique du GFCQuoi de neuf au Crétacé ? Réunion thématique du GFC
lundi 4 décembre 2017 09:00
Manifestation organisée par une association partenaire à la SGF
France
6 7 /manifestation/agenda-des-reunions-colloques-sgf/event/371-groupe-francais-du-paleozoique-assemblee-generale-2017.html
8
Groupe Français du Paléozoïque Assemblée Générale 2017 & Réunion scientifiqueGroupe Français du Paléozoïque Assemblée Générale 2017 & Réunion scientifique
vendredi 8 décembre 2017 10:00
Manifestation organisée par une association partenaire à la SGF
France
9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
122201712
  • Séances, réunions, journées - parrainées ou organisées par la SGF

Séances, réunions, journées : le calendrier des manifestations scientifiques


La Société géologique de France organise et parraine chaque année des réunions scientifiques & techniques. Elle  annonce également les manifestations scientifiques organisés par ses associations partenaires, celles des institutions internationales auxquelles elle est liée, ainsi que les réunions des associations avec lesquelles elle a signé un protocole d'accord :

    Réunion/séance spécialisée de la SGF
    Evénement parrainé par la SGF
    Manifestation organisée par une institution nationale ou internationale
    Manifestation organisée par une association partenaire à la SGF
    Manifestation où la SGF sera présente

Si vous recherchez un évènement en particulier, vous pouvez utiliser le moteur de recherche ci-dessous :

       
Réunion extraordinaire dans la région de Clermont-Ferrand - Auvergnevendredi 22 septembre 2017 - lundi 25 septembre 2017Réunion/séance spécialisée de la SGF
France
Voir l'affiche de l'évènement

Description  

Excursion du 22 au 25 septembre 2017

AUVERGNE - La Grande Limagne de Clermont-Ferrand
et la Chaîne des Puys : données récentes

 

 En partenariat avec   Logo UCA  lmv 2 cb 1   Logo CNRS

 

Comité d’organisation

Bernard BARBARIN (Maître de Conférences, LMV, UCA),

Pierre BOIVIN (Chargé de Recherches honoraire, LMV, UCA)

Nicolas OLIVIER  (Maître de Conférences, LMV, UCA)

 

Objectifs

Présentation des derniers résultats obtenus sur quelques volcans majeurs de la Chaîne des Puys et sur les paléo-environnements sédimentaires de la Grande Limagne.

 

Programme

Introduction
CF1

Carte géologique de la Chaîne des Puys et de la Grande Limagne de Clermont-Ferrand extraite de la carte géologique de la France au 1/1.000.000ème

La subduction, puis la collision à l'origine des Alpes Occidentales (25-40 Ma) ont eu pour conséquence une extension de la plaque européenne et une remontée asthénosphérique sous le Massif Central qui ont conduit à la formation des fossés d'effondrement  tertiaires du rift ouest-européen et au récent volcanisme alcalin de type continental intraplaque, dans ou à proximité de ces fossés (Michon, 2000; Merle et Michon,, 2001). L'inventaire des faunes fossiles (Freytet, 1998, 2000), l'étude détaillée des dépôts sédimentaires (Dumont, 2011), mais également des études isotopiques (Briot et al., 1998, 2001; Briot, 2008) ont permis de montrer que les dépôts oligocènes de la Grande Limagne de Clermont-Ferrand sont pour l'essentiel palustres, avec de rares incursions marines (Bodergat et al., 1999). Les stromatolites, communément présents un peu partout dans les dépôts oligocènes, ont également été caractérisés afin de préciser leur milieu et leur mode de formation (Wattinne, 2004; Roche, 2016). La mise à jour de la carte volcanologique de la Chaîne des Puys (Boivin et al., 2017, 6e édition) ainsi que d'autres travaux menés en parallèle (Shields, 2010; Miallier et al., 2012; Carloganu et al., 2012; Martel et al., 2013; van WIk de Vries et al., 2013; Pétronis et al., 2013; Boivin et Thouret, 2013; Portal et al., 2013; Portal, 2015) permettent de préciser la structure et le fonctionnement de quelques volcans majeurs de cet exceptionnel ensemble d'édifices monogéniques. Ainsi, les nouvelles données pétrologiques, structurales et géophysiques (références ci-dessus) et l'utilisation des images Lidar (LIDARverne, 2011; LIDARchéo, 2015; Lidar, 2017) ont permis de proposer de nouvelles interprétations pour l'ensemble Puy-de-Dôme - Petit Puy-de-Dôme, pour le Puy de Lemptégy et pour le groupe de volcans du Pavin. Le maar du Lac Pavin, le plus jeune volcan de la Chaîne des Puys et de la France métropolitaine (6 800 ans), a été récemment l'objet de nombreuses études (Olive et Boulègue, 2004; Lac Pavin : numéro spécial de la revue de la Société d'Histoire Naturelle d'Auvergne, 2010-2011: Lake Pavin : ouvrage multi-auteurs, 2016). Toutes ces études ont permis de montrer que la majorité des volcans de la Chaîne des Puys, bien que considérés comme monogéniques, présentent en réalité des structures et des activités complexes.



 

Carte de localisation des étapes
CF8

 

Vendredi 22 septembre 2017
1 - Carrière de Grand Gandaillat
2 -  Puy de la Poix
C - Cave Saint-Verny à Veyre-Monton

 

Samedi 23 septembre 2017
3, Sommet du Puy-de-Dôme
4, Carrière du Kilian
5, Carrière du Puy de Lemptégy
A - Atelier de T. Courtadon à Volvic Gare


Dimanche 24 septembre
6, Tour du Lac Pavin
7, Carrière des Fraux du Péalat
8, Falaises de Chadrat
9, Village de Saint-Saturnin

 

Lundi 25 septembre
10, Falaises de Sainte-Marguerite
11, Source de Saladis

 



 

PROGRAMME
 
Vendredi 22 Septembre 2017 : Le bassin oligocène de la Limagne : indices de paléo-environnement à la carrière de Gandaillat
CF2
Failles normales recoupant les sédiments marno-calcaires dans la carrière de Grand Gandaillat (hauteur de l'image 5 m).
©Bernard Barbarin

La carrière permet d'avoir une coupe des sédiments oligocènes supérieurs (Chattien) de la Grande Limagne sur plus de 30 m de haut et sur plusieurs centaines de m de large. Des niveaux à stromatolites sont intercalés entre les calcaires marneux et les marnes en plaquettes (laminites). Des bioturbations sont fréquentes dans les calcaires marneux qui peuvent localement contenir des gastéropodes pulmonés, des restes de vertébrés et des fragments de coquilles d'oeufs d'oiseaux. Les ostracodes sont souvent abondants dans des niveaux à oncolites. La dynamique de dépôt est encore discutée et pourrait refléter une rythmicité grossière et irrégulière ou une cyclicité climatique (Charbonet, 1997; Poidevin, communication personnelle; Dumont, 2011; Roche, 2016). Les corrélations entre les différentes couches de la carrière sont compliquées par les très nombreuses failles normales dont les rejets varient de moins d'un mètre à plusieurs dizaines de mètres. Les deux failles les plus importantes découpent l'ensemble de la carrière en trois blocs bien distincts (Charbonet, 1997). Des filons de tuffisite (intrusion fluidisée de pyroclastites basaltiques) recoupent également les dépôts sédimentaires. Les stromatolites poreux et les niveaux à oncolites surmontés par les marnes en plaquettes constituent d'excellents pièges à bitume. L'origine du bitume et la potentielle présence du pétrole en Auvergne seront discutées lors de la visite du Puy de la Poix qui se trouve à proximité de la carrière de Grand Gandaillat.

CF3

 Les grandes unités géologiques de la région de Clermont-Ferrand vues de la carrière de Grand Gandaillat.
©Bernard Barbarin
  

A partir de la carrière, un magnifique panorama vers l'Ouest permet d'avoir une vue d'ensemble sur les principales entités géologiques de la région (plateau varisque des Dômes et des Combrailles, faille de la Limagne, bassin de la Grande Limagne, volcans hydromagmatiques et coulées inversées tertiaires, ensemble volcanique de la Chaîne des Puys) et sur le site de la métropole clermontoise.

 

En fin d’après-midi : visite de la cave Saint-Verny à Veyre-Monton. Dégustation de vins d'Auvergne.

 


 

Samedi 23 Septembre 2017 - Matin : L'ensemble Puy-de-Dôme - Petit Puy-de-Dôme - Kilian : une ré-interprétation basée sur les nouvelles données géophysiques et structurales
CF4
L'ensemble Puy-de-Dôme - Petit Puy-de-Dôme vu de l'est. ©Bernard Barbarin

Le tour du sommet du Puy-de-Dôme permet d'avoir un panorama sur l'ensemble de la Chaîne des Puys. Les différents dômes, cônes et coulées présentent des morphologies caractéristiques dans le paysage.  Des affleurements permettent de distinguer les différents dépôts volcaniques et les roches trachytiques. Ces récentes années, le Puy de Dôme a été ausculté par différentes méthodes géophysiques (Carloganu et al., 2012; Portal et al., 2013; Portal, 2015).  Les données structurales et les images LIDAR (LIDARverne, 2011) permettent également  de déceler autour du Puy-de-Dôme  la présence de crypto-intrusions de trachyte (van Wyk de Vries et al., 2013) et de préciser la structure interne du Puy-de-Dôme et des volcans environnants (Miallier et al., 2012; Boivin et Thouret, 2013).

 

 

Samedi 23 Septembre 2017 - Après-midi : Puy de Lemptégy : incursion dans le coeur d'un double système strombolien

 
CF5

Vue aérienne de l'ancienne carrière du Puy de Lemptégy

L'exploitation de cette carrière depuis 1946 permet d'accéder aux structures internes de deux cônes de scories superposés (Pétronis et al., 2013). Les coupes mettent aussi en évidence des dépôts successifs d'au moins cinq volcans différents et des traces d'activité sismique et  fumerolienne. En téphrochronologie, les différentes relations entre les dépôts successifs, visibles en 3D, soulignent la plus grande précision obtenue par les datations relatives par rapport aux datations absolues.  L'exploitation permet de dégager les cheminées de deux volcans superposés (de Goër de Hervé et al., 1999) : le volcan de Lemptégy 1, trachy-basaltique, et le volcan de Lemptégy 2, trachy-andésitique. Les racines du volcan de Lemptégy 2 sont constituées par un dense réseau de filons. Ces filons aboutissent à des crypto-dômes ou permettent au magma de rejoindre le bas du cône de scories afin d'alimenter la coulée (Pétronis et al., 2013).

 

En fin d’après-midi : visite des ateliers de Thierry Courtadon, sculpteur sur pierre de Volvic, à Volvic Gare. 

 

 

Dimanche 24 septembre 2017 - Matin : Le lac Pavin : du maar au lac méromictique

 
CF6

Le lac Pavin

Le chemin qui cerne le Lac Pavin permet d'observer les différentes formations qui constituent ce volcan le plus récent de la Chaîne des Puys (6 800 ans). Depuis les éruptions limniques des lacs Monoun et Nyos au Cameroun en 1986, une attention particulière est portée au lac Pavin (Camus et al., 1988) qui doit son originalité à la présence de deux lacs superposés aux caractéristiques physico-chimiques et biologiques bien distinctes, séparés par une chimiocline située à 60 m de profondeur. Des études pluridisciplinaires récentes ont permis de préciser la bathymétrie du lac et la nature des archives sédimentaires (e.g. Chapron et al., 2010 et 2011) et de souligner la présence de loupes de glissement au niveau des flancs sous-lacustres. Les risques de débordement du lac ont également été appréhendés. La carrière des Fraux du Péalat permet d'avoir une chronostratigraphie fine des dépôts des volcans du groupe du Pavin situé à l'extrémité sud de la Chaîne des Puys (Boivin et al., 2010).


 
Dimanche 24 septembre 2017 - Après-midi : Chadrat et Saint-Saturnin : formations sédimentaires oligocènes et utilisation dans la construction  
CF9
Coupe dans un stromatolithe des environs de Chadrat
©Nicolas Olivier
Près de Chadrat (commune de Saint-Saturnin), plusieurs affleurements permettent d'observer de spectaculaires stromatolites constitués de différents assemblages algo-microbiens (Freytet, 2000; Roche, 2016). Dans ces dépôts datés de la fin du Chattien, des faciès de comblement karstique, de pédogénétisation (présence de racines) et de dissolution-recristallisation, des fentes de dessiccation ont enregistré des variations significatives de la tranche d'eau. L'environnement de dépôt de ces bioconstructions à tendance biostromale était un domaine sublittoral lacustre peu profond sujet à des phases d'émersion (Roche, 2016).

 

Le village de Saint-Saturnin est construit sur l'extrémité de la cheire d'Aydat, coulée basaltique à surface scoriacée issue des volcans jumeaux de la Vache et de Lassolas (8 300 ans). Le basalte quaternaire est présent dans les murs mais ceux-ci sont surtout construits avec des blocs de stromatolites de Chadrat dans lesquels les structures sont particulièrement bien visibles. Le village possède également une remarquable église romane du XIIe siècle construit presqu'entièrement en arkose oligocène ("arkose blond" de Montpeyroux). Le basalte local est uniquement utilisé pour donner un décor de style mauresque à l'édifice

.

 
Lundi 25 septembre 2017 : Les dépôts oligocènes des falaises de Sainte-Marguerite et les sources de Saladis  
CF7
La source de Grand Saladis près de Vic-le-Comte.
©Bernard Barbarin

Les falaises de Sainte-Marguerite dominent la rivière Allier. Les sédiments de la Grande Limagne datés de l'Oligocène moyen (Rupélien tardif au début du Chattien) affleurent sur plus de 170 m de haut. Ces dépôts présentent une sédimentation cyclique de calcaires et de laminites marneuses dans lesquels sont intercalés des niveaux de craie riche en coccolites (Noël et al., 1994; Briot et Poidevin, 1998). Les niveaux argileux peuvent atteindre le mètre. Des petits niveaux de gypse sont présents. Stromatolites stratoïdes, potamides, ostracodes, fossiles de poissons et fentes de dessiccation peuvent aussi être observés. Tous ces éléments sont utilisés pour discuter du paléo-environnement de la Grande Limagne à l'Oligocène moyen.

A proximité se trouve l'usine d'embouteillage de l'eau gazeuse Sainte-Marguerite. De l'autre côté de la rivière, à proximité de la zone de captage se trouvent les sources de Saladis où il est possible d'observer un important dégazage de CO2 d'origine mantellique. Les sources sont entourées par des dépôts de travertin. Les eaux salées, renommées pour guérir les maladies de peau, permettent à des plantes halophylles de se développer. Des carbonates d'origine microbienne en cours de formation sont également visibles. Les travertins sont présents sous forme de lentilles métriques dans les terrasses alluviales qu'elles ont permis de dater par thermoluminescence. La terrasse la plus haute de l'Allier dans ce secteur contient des travertins âgés de 95 000 ans (Rihs et al., 2000).

 

 Inscriptions, logistique

Le nombre de participants est limité. Les pré-inscriptions seront enregistrées par ordre d'arrivée. Pour être valables, vous devez envoyer votre règlement de l'excursion à par chèque à : SGF - 77 rue Claude Bernard - 75005 Paris en précisant votre nom, prénom, numéro de téléphone et le choix de chambre.

Le tarif inclut le transport sur place, l'hébergement en hôtel (en chambre double, twin ou single)  (3 nuitées + petits-déjeuners), les repas (2 pique-niques, 3 dîners), le livret-guide, la présentation commentée des coupes et paysages, l’assurance obligatoire.

Le tarif tout compris par personne est le suivant :

  Adhérent SGF
Non adhérent
Chambre individuelle
335 €
385 €
Chambre Twin/Double
295 €
340 €
Etudiants
280 €

Les tarifs indiqués ci-dessus sont applicables pour 25 inscrits. Ils sont susceptibles d’augmentation si l’excursion avait lieu avec un nombre moindre de participants.

Départ :

Accueil des participants le vendredi  22 septembre 2007 à 13h00 devant la gare SNCF de Clermont-Ferrand.

Retour :

Fin de l'excursion le lundi 25 septembre 2017 à 12:00.

 

Conditions d’annulation :

  • jusqu’à 45 jours avant  : aucun frais
  • jusqu’à 3 semaines avant : retenue de 50% du montant de l’excursion
  • Dans les 3 semaines qui précèdent l'excursion :  retenue de 100% du montant de l’excursion