paypal cb

Vous pouvez actuellement régler vos commandes par carte bleue Visa & Mastercard (Paypal), chèque, virement bancaire, bon administratif ou sur place en espèce au retrait de votre commande. Les commandes sont expédiées sous 48 heures à réception du règlement. Vous pouvez aussi commander en téléchargeant le bon de commande ici : icon Bon de commande SGF

Pour tout problème de commande sur notre boutique, vous pouvez nous joindre le lundi, mardi et jeudi au 01 43 31 77 35 de 09h-13h00 et 14h00-17h00

Pour passer commande si vous n'êtes pas adhérent, il vous suffit de créer un compte client : cliquer ici

Les nodules polymétalliques dans les grands fonds océaniques : Une extraordinaire aventure minière et scientifique sous-marine

PDFImprimerE-mail
Mars 2008 / 430 pages

Prix unitaire TTC
Prix : 45,00 €
Description de l'ouvrage

A plusieurs milliers de mètres de profondeur, certaines plaines abyssales sont abondamment recouvertes d'étranges corps géologiques : les nodules polymétalliques. Renfermant des métaux parmi les plus recherchés - manganèse, cuivre, nickel et cobalt - ces centaines de milliards de tonnes de minerai sont devenues vers 1970 l'enjeu d'une intense compétition scientifique et économique internationale. Pour participer à ce nouvel Eldorado minier, plusieurs nations - dont la France - investirent alors des sommes colossales dans la prospection, la recherche scientifique et la conception d'engins de ramassage capables d'opérer à de grandes profondeurs, tandis qu'une intense activité diplomatique se déroulait par ailleurs pour déterminer l'appartenance de ces richesses, presque toutes situées dans les eaux internationales. Michel Hoffert fait le récit d'une aventure passionnante dont certaines péripéties sont dignes des plus beaux films d'espionnage ! On verra par exemple comment Russes, Américains, Allemands, Japonais et Français adoptèrent des stratégies très différentes. Après 1980, une chute du cours des métaux ajoutée aux difficultés d'exploitation ont entraîné le retrait progressif des premiers investisseurs. Néanmoins les explorations n'ont jamais cessé : grâce au sous-marin Nautile, les chercheurs français réalisèrent en décembre 1988 les premières observations directes des nodules dans le Pacifique Nord. Plus de trente ans après, l'exploitation des nodules est de nouveau d'actualité. La Convention internationale des droits de la mer de 1982 a fait des nodules un " patrimoine commun de l'humanité " ; des nations comme la Chine, l'Inde ou la Corée du Sud intensifient leurs recherches dans la perspective d'une éventuelle pénurie de certains métaux et, sous l'égide des Nations Unies, une Autorité internationale des fonds marins vient d'être créée pour arbitrer la répartition de ces richesses sous-marines. Dans cet ouvrage de synthèse, Michel Hoffert fait aussi le point sur les connaissances scientifiques et propose une explication pour comprendre la formation des nodules et leur répartition.